19 minutes de lecture
Christophe Asselin - juin 1, 2021

En France, 46% des 16-25 ans n'utilisent plus Facebook, tandis que TikTok progresse toujours

En début d’année, le site d’orientation Diplomeo a publié la version 2021 de son étude sur les jeunes et les réseaux sociaux en France : plateformes et applis utilisées ou délaissées, temps passé.  Cette année, cette enquête consacrée à une partie de la Génération Z a été menée auprès de 4682 répondants âgés de 16 à 25 ans; avec toujours de nombreux enseignements et notamment : 72 % des 16-18 ans n’utilisent pas Facebook, TikTok a progressé de 28% en un an, Snapchat séduit 66% des 16-18 ans, 14% des jeunes passent plus de 5 heures par jour sur les réseaux sociaux.

 

Retrouvez toutes ces données et graphiques dans le #datamind :
les tendances et chiffres essentiels des médias sociaux et du marketing digital

DIGIMIND Datamind 2021   Les tendances et chiffres essentiels des médias sociaux et du marketing digital

 

Instagram devance légèrement Snapchat, TikTok progresse fortement

Facebook continue à perdre des places chez les 16-25 ans

Quels réseaux sociaux ont supprimé les jeunes de leurs smartphones ? 

Pourquoi les 16-25 ans utilisent les réseaux sociaux en France ?

Le temps passé et la dépendance

Quelles émotions ces jeunes associent-ils aux réseaux sociaux ?

Le phénomène du harcèlement

 

 

 

 

Instagram devance légèrement Snapchat, TikTok progresse fortement

Au sein de cette tranche d’âge, Instagram maintient sa première place (82% l'utilisent) juste devant Snapchat (74%). Un classement bouleversé par rapport à celui de 2017 où Facebook dominait alors devant Snapchat et Instagram. Sur l'ensemble des 16-25 ans, Snapchat ne parvient donc pas encore à détroner Instagram. 

Ce chiffre peut en étonner certains.  C’est en fait sur le segment des 11-14 ans que Snapchat devance Instagram en France.  

 

Mais l'évolution la plus spectaculaire concerne TikTok : l'utilisation du réseau social a en effet progressé de 34% en France entre 2018 et 2020. A l’instar de Twitch, le réseau chinois n’est pas utilisé autant chez les filles et les garçons : 46% des filles utilisent TikTok contre 30% des garçons. 

 

 

Instagram

Snapchat

Facebook

Twitter

TikTok

Pinterest

LinkedIn

Total fin 2017

64% 

82%

93%

53%

-

32%

44%

fin 2018

73%

73%

67%

33%

4%

18%

22%

fin 2019

81%

74%

61%

33%

10%

17%

23%

2020 (variation /2019)

82% (-1)

74% (=)

54% (-7)

39% (+6)

38% (+28)

23% (+6)

22% (-1)

Les réseaux sociaux les plus utilisés par les 16-25 ans en France - 2017-2020 - Diplomeo

 

 

Les réseaux sociaux les plus utilisés par les 16-25 ans en France - Diplomeo

Les réseaux sociaux les plus utilisés par les 16-25 ans en France - Diplomeo

 

 

Facebook continue à perdre des places chez les 16-25 ans

 

Si chez l'ensemble des internautes français, Facebook demeure le réseau social n°1 en visites par jour et par mois, et en nombre d'utilisateurs mensuels actifs, chez les 16-25 ans, c’est très différent : Facebook perd des places depuis 2017 et sera passé en 4 ans de 93% de jeunes qui déclarent l’utiliser à 54% (moins 7 points entre 2019 et 2020, moins 39 points depuis 2017).

 

Ainsi, 46% des jeunes de 16-25 ans n'utilisent pas ou plus Facebook. A l’inverse de Snapchat (qui siphonne les plus jeunes de l'audience de Facebook), ce sont les plus âgés, les 20-25 ans qui continuent d'utiliser Facebook (68%) contre 28% des 16-18 ans seulement. 

 

Les disparités entre les adolescents et les jeunes adultes ne s’arrêtent pas à Facebook :  elles sont particulièrement marquées pour le réseau professionnel LinkedIn qui est logiquement 7 fois plus utilisé par les 20-25 ans que par les 16-18 ans. Ces différences sont également présentes, dans une moindre mesure, également pour Messenger et Snapchat. 

 

Les disparités d'utilisation des réseaux sociaux 16-18 ans vs 20-25 ans en France

Les disparités d'utilisation des réseaux sociaux 16-18 ans vs 20-25 ans en France

 

 

 

 

Quels réseaux sociaux les jeunes ont-ils supprimé de leurs smartphones ? 

 

Facebook est, de fait, le réseau social le plus supprimé par les jeunes de 16-25 ans (10%) devant Twitter (8%) et Instagram (6%). 

 

 

Facebook

Twitter

Instagram

Snapchat

TikTok

Pinterest

LinkedIn

fin 2018

17% 

12%

6%

9%

-

4%

3%

fin 2019

12%

8%

6%

9%

4%

3%

1%

2020 (variation /2019)

10% (-2)

8% (=)

6% (=)

6% (-3)

5% (+1)

2% (-1)

Moins de 1%

Suppression des réseaux sociaux chez les jeunes 2018-2020

 

Pourquoi les jeunes suppriment les applications social media de leur smartphone ?  L'étude Diplomeo affiche 5 raisons : 

  • 58% parce qu’ils ne les utilisaient plus
  • 50% parce que le contenu ne les intéresse pas 
  • 25% parce qu’ils ne partageaient plus rien
  • 24% parce qu’ils passaient trop de temps dessus
  • 20% pour protéger leurs données personnelles 

 

Le social listening propulsé à l'Intelligence Artificielle

New call-to-action

 

 

 

 

Pourquoi les 16-25 ans utilisent les réseaux sociaux en France ? 

38% de ces jeunes ont 2 comptes de réseaux sociaux ou moins, 45% entre 3 et 5 comptes et 14% entre 6 et 10 comptes.

 

Côté motivation, c’est d’abord pour discuter avec les amis (85%) et pour passer le temps (74%).

Mais 36% les utilisent aussi pour travailler et 73% pour s’informer.

 

Pourquoi les 16-25 ans utilisent les réseaux sociaux en France

Pourquoi les 16-25 ans utilisent les réseaux sociaux en France

 

 

Le réseau social le plus utilisé pour s'informer est Instagram (36%) suivi par Twitter (29%) et Facebook (28%). Pour Facebook, les disparités sont encore criantes pour cet usage : seulement 11% des 16-18 ans l’utilisent pour s’informer, contre 38% des 20-25 ans.

 

 

Les réseaux sociaux utilisés pour s'informer chez  les 16-25 ans

Les réseaux sociaux utilisés pour s'informer chez  les 16-25 ans

 

 

 

Le temps passé et la dépendance

Les jeunes passent de plus en plus de temps sur internet et plus précisément sur les applications sociales de leurs smartphones.

48% y passent moins de deux heures par jour (-8% par rapport à l’année dernière),  38% entre 3 et 5 heures (+9%) et 14% plus de 5 heures (+2%).

 

Le temps passé par jour par les 16-25 ans sur les réseaux sociaux en FranceLe temps passé par jour par les 16-25 ans sur les réseaux sociaux en France

 

 

L’addiction guette. Mais s’estiment-ils pour autant dépendants des réseaux sociaux ?  

  • 42% pensent pouvoir s’en passer pendant quelques heures ou quelques jours
  • 28% pendant quelques semaines ou mois
  • 16% pendant plusieurs années
  • 13% indéfiniment
  • 3% ne peuvent absolument pas s’en passer

Le sentiment de dépendance aux réseaux sociaux des 16-25 ans en FranceLe sentiment de dépendance aux réseaux sociaux des 16-25 ans en France

 

 

 

Quelles émotions ces jeunes associent-ils aux réseaux sociaux ? 

Les jeunes évoquant des ressentis positifs sont les plus nombreux :

67% éprouvent de l’amusement, 64% déclarent que les réseaux sociaux attisent leur curiosité, 41% ressentent du plaisir, 32% de la joie.

Toutefois, les émotions négatives sont bien présentes :

17% des jeunes interrogés y trouvent un sentiment de tristesse, de la colère (16%), de la perte de confiance (14%), de la dépendance (14%) et de la jalousie (11%).

 

Les émotions associées aux réseaux sociaux par les 16-25 ans en France Les émotions associées aux réseaux sociaux par les 16-25 ans en France 

 

 

 

 

Le phénomène du harcèlement

Le harcèlement sur les réseaux sociaux est malheureusement bien réel et apparemment en augmention : 17% affirment avoir déjà été cibles de harcèlement sur les réseaux sociaux (12% l’année dernière). 22% des filles affirment avoir subi du harcèlement contre 13% de garçons.

Les jeunes harcelés ont été d’abord la cible d’inconnus (58%), mais aussi de connaissances :  leurs camarades de classe (39%), des connaissances du net (20%), ou leurs amis (17%).

Les  jeunes interrogés ont été harcelés sur Facebook (57%), suivi d’Instagram (37%) et de Snapchat (30%) mais moins sur Twitter (13%) et TikTok (1%).

 

D'ailleurs, 4 jeunes sur 5 pensent que les responsables des réseaux sociaux n’en font pas assez pour combattre le cyberharcèlement.

 

Retrouvez toutes ces données et graphiques dans le #datamind :
les tendances et chiffres essentiels des médias sociaux et du marketing digital

 

Les tendances 2021 des réseaux sociaux en chiffres et infographies

Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est "Evangeliste" et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Yahoo!, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.