5 minutes de lecture
Christophe Asselin - oct. 11, 2019

70% des micro-influenceurs français déclarent gagner moins de 1000€ par an sur leurs partenariats.

70% des micro-influenceurs français déclarent gagner moins de 1000€ par an sur leurs partenariats.  Evidemment, on ne parle pas des célébrités et des macro-influenceurs. L’étude de Influence4You se concentre en effet sur le segment des micro-influenceurs. L’agence a mené une étude auprès de plus de 4400 micro et middle influenceurs (3k à 100k abonnés) ce qui constitue un échantillon assez conséquent, dans 61 pays représentant 6 langues (français, espagnol, portugais, italien, allemand, anglais) afin de dresser le portrait, les motivations et les méthodes de travail de ces nouveaux influenceurs (1) . 

 

Livre blanc gratuit : Comment exploiter le potentiel des micro-influenceurs

 

Voici quelques enseignements de l’étude.



Le profil type des influenceurs

En moyenne, ils ont 28 ans, 78% ont entre 18 et 35 ans.  Ils ont commencé leur activité d’influenceurs en 2016. Et 21% sont parents. 

 

Les réseaux préférés des influenceurs sont Instagram (96%), Facebook (58%) et Twitter (40%). L’écart entre Instagram et le suivant, Facebook, est tout de même de 38 points. Et l’écart entre Instagram et son concurrent direct, Snapchat est de 69 points. A noter que les blogs, annoncés plusieurs fois comme morts et obsolètes ces dix dernières années sont utilisés par 23% des influenceurs. Par ailleurs, Twitch et TikTok deviennent des canaux incontournables pour certains influenceurs et marques.

 

En tant qu'influenceur, sur quels médias sociaux êtes-vous présent ? 

En tant qu'influenceur, sur quels médias sociaux êtes-vous présent ? 

 

 

Les secteurs d’activité préférés des influenceurs

Les secteurs d’activités les plus représentés par les micro-influenceurs français sont l’art de vivre-lifestyle (72%), la mode (63%), la beauté (61%), le tourisme (49%) et l'alimentaire


Les secteurs préférés des influenceurs français

Les secteurs préférés des influenceurs français

 

 

Le statut des influenceurs et leur rémunération

Seuls 22% des micro-influenceurs français ont créé une entreprise (ou micro-entreprise) pour leur activité contre 36% en Italie, 35% en Espagne mais 18% aux États-Unis. 50% des influenceurs ayant plus de 50k abonnés en ont fait une activité rémunératrice.

Mais pour les micro-influenceurs, vivre de son activité est compliqué :  si les influenceurs de plus de 50k abonnés déclarent réaliser 3 partenariats par mois,  77% des micro-influenceurs déclarent gagner moins de 1000€ par an sur ces partenariats.

Et 70% des micro-influenceurs français déclarent gagner moins de 1000€ par an sur leurs partenariats. 

 

77pourcent-3

70% des micro-influenceurs français déclarent gagner moins de 1000€ par an sur leurs partenariats. 

 

 

Les partenariats rémunérés sont presque deux fois plus importants dans les pays anglo-saxons qu’ailleurs :  57% des micro-influenceurs anglo-saxons déclarent s’engager dans des opérations rémunérées avec les marques contre 32% des francophones et 33% des italiens.

 

New call-to-action

 

Un marché en croissance même pour les micro-influenceurs

En 2019, le marketing d’influence est toujours un marché en croissance. Ainsi, 69% des micro-influenceurs français déclarent une augmentation de leurs propositions de partenariats (seulement 11% signalent une décroissance), c’est 67% pour les influenceurs espagnols et 72% pour les allemands.

 

La dotation produit

Les influenceurs reçoivent des produits des marques en cadeau : cette pratique est courante surtout en Allemagne, Espagne et France. 60% des micro-influenceurs français déclarent recevoir très souvent des cadeaux. Mais cette pratique est dépendante de la taille de la communauté : 75% des influenceurs ayant plus de 10 000 followers reçoivent des cadeaux, mais c’est seulement 49% pour les communautés  inférieures à 10 000 followers. 

 

 

La transparence sur les contenu de partenariats

Les français, les allemands et les anglais sont les influenceurs les plus transparents avec leur communauté lorsqu’il s’agit de partenariats de marque. 

 

83% des influenceurs mentionnent clairement leurs partenariats, 94% pour les français

83% des influenceurs mentionnent clairement leurs partenariats, 94% pour les français

 

En effet 94% des influenceurs français disent indiquer explicitement à leur audience lorsqu’il s’agit d’un partenariat de marque, contre 95% pour les anglo-saxons et 97% pour les allemands. Les influenceurs de langues portugaise et espagnole sont les moins transparents.

 

Voir l’infographie sur l'étude ici 

Voir l’étude complète ici (slideshare)

 

Retrouvez dans le datamind d’autres données et infographies sur les influenceurs et le marketing digital 

New call-to-action

 

(1) Etude réalisée avec la participation de 4446 créateurs de contenu inscrits sur la plateforme de marketing d’influence d’Influence4You.



Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est Evangeliste et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.