7 minutes de lecture
Christophe Asselin - juil. 6, 2020

La communication des marques en déconfinement : typologie

La semaine dernière, nous avions décortiqué les prises de paroles des marques à travers leurs campagnes de communication mais aussi leurs initiatives d’actions de solidarité pendant le confinement.

Dans le cadre de la sortie de notre nouvelle étude  “Covid-19 et Monde d'après | Tendances de communication des marques : retour à l’anormal ?”, nous allons maintenant analyser les types de communication des marques lors du déconfinement. 

Des marques qui vous proposent de sortir en vantant souvent de grands espaces mais tous ensemble, et à bonne distance. La communication de déconfinement s’est un peu cherchée. 

ypologie des prises de parole des marques en confinement + post-confinement

Typologie des prises de parole des marques en confinement + post-confinement (cliquez pour agrandir).
Source : Etude “Covid-19 et Monde d'après | Tendances de communication des marques : retour à l’anormal ?”

 

 

Après avoir examiné 7 types de prises de paroles des marques pendant le confinement, nous scrutons donc les communications des marques lors du déconfinement.

 

 

#8 Et après ? Déconfinés, on vous attend, vous nous avez manqués 

 

Ces marques vous proposent de sortir en vantant souvent de grands espaces mais tous ensemble, et à bonne distance. 

 

 

Leurs messages : 

Nous sommes de nouveaux ouverts, nous vous attendons avec impatience, profitez de votre nouvelle liberté, mais pas comme avant.

 

La période est délicate : le déconfinement est effectif, mais le virus est toujours là, nous ne sommes donc pas encore en post-covid mais dans une situation transitoire. Aussi, les marques (et les créatifs en agences) exploitent souvent :

  • les enseignements perçus à travers le bilan de ces 55 jours de confinement (Sécurité Routière),
  • la reconquête des espaces (Decathlon, Volkswagen), la reprise d’activité (PMU),
  • l’humain et le collectif (Castorama, Coca-Cola, Boulanger)  ou encore
  • l’envie d’une autre consommation à imaginer ensemble (CityScoot, Jules).  Le confinement, cela a aussi été la découverte de passions, de capacités pour faire d'autres choses, soi-même.  Certaines marques nous proposent donc de
  • prolonger ces nouveaux talents initiés en isolement comme la couture (Darty). Mais attention, on reste pragmatique: avant de pouvoir gérer la fin du monde, il faudra peut-être gérer la fin de mois. Aussi certaines marques communiquent sur
  • la gestion de votre budget (Leclerc, Cultura).

 

Typologie des prises de parole des marques : déconfinement

Typologie des prises de parole des marques : déconfinement.

 

 

 

Exemples : 

Vivre ensemble :

La Sécurité Routière parie sur le “Vivre ensemble” : « Tout ce que nous avons réussi en restant chez nous, continuons à l’appliquer sur la route. ». C’est le message de cette campagne remarquable qui nous explique tout en analogies que les français viennent de montrer qu’une conduite responsable pouvait sauver des vies face au virus : faisons donc de même sur la route (respect des règles, des autres, distances de sécurité).   

 

 

 

 

 

Téléchargez l'étude “Covid-19 et Monde d'après |  Tendances de communication des marques : retour à l’anormal ?”

 

 

Consommer mieux :

Avec sa campagne “Men in Progress”, la marque Jules poursuit sa communication sur ses engagements RSE, initiés en 2019,  à l’heure du Covid-19 :

La crise nous a appris que l’on aimait vivre ensemble, rester près des siens,  maintenant on s’habille mieux avec moins, peut-être : "un nouveau quotidien à construire ensemble “. 

 

 

 

 

Capitaliser sur l’humain :

C’est ce que nous propose la campagne Castorama "Heureux de vous retrouver" : l’humain, en collectif, rien de mieux en fait pour servir les clients.

 

 



La puissance du collectif a également été choisie par Coca-Cola pour sa reprise de parole, après une longue pause de communication,  à travers sa campagne résolument optimiste et solidaire, “Pour tous”, qui s’adresse à  tous les types de français (livreurs, chômeurs, soignants, jeunes, malades...) et qui annonce : "nous nous en sortirons, tous ensemble". 

 

 

 

 

Le collectif aussi pour Boulanger :

De nombreux messages dans la publicité du distributeur  "Le plus beau dans ce que l'on fait",  c'est ce que vous en faites" (mai 2020), aussi longue que celle de Coca-Cola,

C'est une sorte de synthèse, à date,  de ces  campagnes post-confinement, qui invitent au vivre ensemble, au faire ensemble, à un monde plus solidaire…avant de découvrir les campagnes post-Covid en 2021.

 

Extraits : 

Réaliser la portée de ce que l'on fait, Rester en liens, changer le quotidien, S’inventer d’autres lendemains,

Se rassembler, protéger…S'engager à faire du monde connecté. Un monde de liens + solidaire + humain

Ensemble on peut vraiment changer les choses !

En n'oublions  jamais que le plus beau de ce que l’on fait c’est ce que vous en faites.


New call-to-action

 

Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est Evangeliste et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.