5 minutes de lecture
Christophe Asselin - janv. 18, 2018

Vidéo : Les Enjeux du Social Media au sein des réseaux de franchisés DESSANGE International

La mise en place de stratégies social media est particulièrement délicate lorsque l'entreprise doit gérer un réseau de distribution (agences, magasins, boutiques). Les enjeux du social media ne sont alors pas tant technologiques qu'humains : il s'agit en effet de sensibiliser et former des centaines de collaborateurs aux pratiques des réseaux sociaux afin que la réputation et l'image de l'entreprise soient préservées et mieux, valorisées par la puissance de ce réseau.

Le 14 décembre dernier, j’avais le plaisir d’intervenir au Hubday Future of Social Marketing & Business avec Grégory Balleydier, Digital Marketing Manager chez Dessange International, groupe de salons de coiffure haut de gamme. Il nous a expliqué les enjeux de la stratégie social media au sein du groupe de luxe et de coiffure.

Voici quelques enseignements de l’intervention. Vous pouvez retrouver le détail en vidéo plus bas.

 

I. La Beauté sur les médias sociaux

Le social media est important pour les marques de luxe et de beauté comme Dessange et notamment sur le canal Instagram :

  • Le secteur de la beauté génère à lui seul 31 % des interactions et 23% des posts sur Instagram
  • Pour certaines marques et enseignes de beauté, Instagram peut représenter jusqu’à 70% des interactions social media. En France, les amateurs de l’univers beauté regardent cette plateforme 21 fois par jour en moyenne !

 

Enjeux du social media : Le secteur de la beauté génère 31 % des interactions Le secteur de la beauté génère 31 % des interactions sur Instagram

 


II. Dessange International en Chiffres

Dessange International regroupe les marques Dessange, Camille Albane, Fantastic Sams, Phytodess et Coiff’idis.
Le groupe est présent dans 45 pays et gère 1700 salons dans le monde dont 400 en France.
Cela représente un réseau de plus de 20 000 professionnels de la beauté et coiffure


III. Le digital chez Dessange International

Grégory Balleydier explique que le groupe doit gérer 3 enjeux essentiels :

  • Développer la visibilité des salons sur le digital
  • Créer du trafic dans les salons
  • Former les franchisés à la communication sur le digital

Le groupe est innovant : C’est en effet le seul réseau de franchisés de la coiffure à avoir déployé la prise de rendez-vous en ligne :
- 90% d’adhésion au bout de 2 ans, générant 70% de nouvelles clientes et un rajeunissement de la clientèle.
- 90% des nouvelles clientes qui viennent en salon suite à une prise de rendez-vous en ligne l’ont fait suite à la lecture d’avis sur le site.

 

IV. Les 3 grands enjeux du Social Media


1. La force du réseau pour démultiplier la visibilité

Le réseau de salons représente un formidable potentiel de relais de communication via les réseaux sociaux (en France, il existe 350 pages Facebook et 150 comptes Instagram). On compte 250 à 300 abonnés en moyenne par page Facebook.

2. La formation et le contenu local

  • Il s’agit de faire venir les clients en magasin grâce au Social To Store en ciblant la clientèle locale. Ainsi, 80% du contenu des réseaux sociaux des franchisés est local, 20% est une reprise du contenu national.
    Quel type de contenu local ? Le "avant/après la coiffure", la mise en avant des collaborateurs, les événements dans le salon et..les publications des clientes...
  • Des formations en région sont organisées sur l’art et la manière de communiquer sur les réseaux sociaux.

3. La Vente de prestations de campagnes géolocalisées sur les réseaux sociaux

Le social to store est un enjeu essentiel : une fois formés aux réseau sociaux, les franchisés peuvent utiliser un certain nombre de package de campagnes, notamment sur Facebook, avec une ensuite une sensibilisation forte au suivi du ROI via les outils de tracking des campagnes.

 

Gregory Balleydier, Dessange International, au Hubday. Crédits Photo : HubInstitute Gregory Balleydier, Dessange International, au Hubday. Crédits Photo : HubInstitute

 


V. Les principaux usages de l’écoute des médias sociaux

Avant la mise en place d’une écoute et d’une analyse des prises de parole sur les médias sociaux (via Digimind Social), les franchisés pouvaient publier ce qu’ils voulaient sans que personne ne soit au courant.

  1. L’écoute de l’activité des franchisés sur les réseaux sociaux
    Cela a permit de capter les prises de paroles et de voir ce qui était en accord ou non avec la marque et la réputation de Dessange. Ainsi, pour l’anecdote, il a été découvert au début de la mise en place du Social Media Listening, un franchisé des USA qui avait mis en place un partenariat avec une pizzeria : pour une pizza achetée, 10% de remise dans le salon, un type d’action qui ne correspondait pas à la communication et à l’image de Dessange.
  2. L’écoute de l’activité des clientes qui postent énormément sur leur expérience dans les salons, notamment sur Instagram (avant/pendant/après la coiffure).
  3. L’écoute des événements spécifiques, sponsorisés par Dessange (Festival de Cannes, Festival du film Deauville, Les César, Festival Alpe d’Huez..).

 

Découvrez le Social Media chez Dessange International en video et notamment le dispositif du festival de Cannes  :

New Call-to-action

Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est Evangeliste et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.