9 minutes de lecture
Christophe Asselin - févr. 28, 2019

[Etude] La notoriété des assistants vocaux sur les médias sociaux : Google devance Amazon

Digimind vient de publier sa toute nouvelle étude sectorielle consacrée aux tendances de la recherche vocale et aux enceintes intelligentes en France.

En France, 19% des internautes ont utilisé la recherche vocale en 2018 . on estime à 1,7 million le nombre d’utilisateurs d’enceintes à commande vocale soit 3,2 % des 53 millions d’internautes. Agé de 39 ans en moyenne, l’utilisateur d’enceintes intelligentes est plus jeune que la moyenne des internautes, il appartient davantage aux catégories socio-professionnelles supérieures et vit dans un foyer d’au moins 3 personnes.Les utilisateurs d'enceintes intelligentes en France

Méthodologie : Pour réaliser cette étude, nous avons étudié les 3 marques d'enceintes intelligentes leaders en France et 12 marques d'enceintes musicales à commande vocale, les plus vendues en France, qui embarquent des technologies de reconnaissance vocale. Enfin, nous avons intégré les enceintes Djingo et Sowee. Nous avons par ailleurs surveillé les 4 technologies d'assistance vocale dominantes. Nous avons ainsi collecté 62 850 messages sur le web et les réseaux sociaux  (Facebook, YouTube, Instagram, Twitter, blogs, forums, sites web et sites d'actualités…).

New call-to-action

Voici quelques extraits de l’étude  :

0. Les enseignements clés

Après le secteur du Luxe, le Food et la Mode, cette nouvelle analyse sur les tendances de consommation, consacré aux assistants vocaux sur les médias sociaux et le web nous apprend notamment que :

  • Google est la marque d'assistants vocaux la plus citée sur les médias sociaux (43% de part de voix) devant Amazon (38%). On parle beaucoup plus des modèles Google Home (mini, hub, max) avec 45,4% de parts de voix et Amazon Echo ( dot, spot, plus ) avec 37% que des Apple HomePod (14,7%). Pour les enceintes musicales, JBL avec sa Link 20 rassemble 50% de parts de voix devant Sonos (25%).

  • Mais côté technologies de reconnaissance vocale, c'est Apple Siri qui est la plus mentionnée par les internautes (50%). Les consommateurs parlent souvent des technologies (Alexa, Google Assistant) pour désigner le produit.

  • Twitter est le canal d'expression majeur.  Il représente 80% des conversations tous thèmes confondus et est le principal média social utilisé pour les demandes d'assistance et de conseil.

  • Sur les médias sociaux, les messages négatifs représentent 50% des sentiments exprimés. Ils émanent en quasi-totalité de non-utilisateurs. Pour les acheteurs, l'adhésion après achat représente 64% des messages liés au parcours client.

  • Confidentialité des données : C'est le thème de discussion n°1 à propos des enceintes connectées avec des échanges et de nombreux articles partagés.
    Le 2ème sujet concerne les fonctions des appareils. Compte tenu du marché encore jeune, l'univers des enceintes connectées concentre beaucoup de messages interrogatifs sur la vie privée pour les non-utilisateurs, et sur les fonctionnalités et connexions avec l'écosystème pour les utilisateurs. Sur les réseaux sociaux, on constate une vraie fracture entre utilisateurs, prêts à partager leurs données et non utilisateurs des enceintes intelligentes, pour lesquels la confidentialité des données est le frein n°1 à l'achat.

  • Le contenu didactique (tests, comparatifs, tutoriels, conseils) représente au global près d'un quart du contenu des marques (24,1%).

  • La recherche d'actualité, l'écoute de la musique, la recherche sur internet et l'écoute de la radio sont les usages les plus partagés sur les réseaux sociaux.

 

I. Google Home a la plus forte notoriété sur les réseaux sociaux

Sur les réseaux sociaux, C'est Google qui arrive en tête et qui génère le plus grand volume de conversations spontanées avec 43,3% de parts de voix sur la période devant Amazon. Apple est moins citée que ses concurrents : Ce n'est pas tant le HomePod qui est connu et cité par les consommateurs pour désigner l'enceinte, mais Siri (associé aux termes désignant les enceintes connectées), qui bénéfice de son antériorité sur le marché en tant que technologie de reconnaissance vocale grand public (2011).

Les parts de voix des assistants vocaux en France

 

II. JBL Link 20 est la plus citée des enceintes musicales à commande vocale

Les marques d'enceintes musicales qui embarquent des technologies de reconnaissance vocale sont moins citées que les assistants vocaux : le marché est plus atomisé, les marques plus nombreuses, leur notoriété spontanée moindre que celle des GAFAM.
2 marques représentent toutefois plus des 2 tiers des parts de voix sur les médias sociaux : JBL avec la Link 20 (embarquant Google Assistant)  qui concentre à elle seule 53% des messages, et Sonos avec la One (technologie Alexa) et la future Sonos Symsfonisk/Ikea rassemblant en tout 29,4% des messages.
Les parts de voix des enceintes musicales à commande vocale en France


III. La technologie Siri d’Apple largement plus connue que ses rivales

Sur les médias  sociaux, on discute davantage de Apple Siri (50% de parts de voix) et d'Alexa. D'ailleurs, le nombre de messages mentionnant Alexa est quasiment équivalent à ceux mentionnant Amazon Echo ! 3 raisons majeures expliquent la notoriété d'Alexa et Siri :

  • Siri est connu par le grand public depuis sa disponibilité sur smartphone dès 2011
  • Siri comme Alexa sont utilisées pour parler des produits
  • Alexa est disponible sur de nombreuses plateformes et objets connectés tiers.
    En Asie, la technologie de reconnaissance vocale est logiquement dominée par les BATX.
    Les parts de voix des technologies de reconnaissance vocale en France

 

 

New call-to-action


IV. Twitter confirme sa vocation de canal de retours d'expérience et de de demandes de conseils

Sur la période étudiée, en volume, plus de 80% des messages et discussions à propos des enceintes intelligentes sont postées sur Twitter : le réseau social confirme sa vocation de canal de retour d'expérience, de demande d'assistance et conseils mais aussi de partage d'actualités concernant les préoccupations majeures des consommateurs (comme la confidentialité des données).

Instagram arrive en 3ème position derrière les sites d'actualités. Si le réseau est moins prégnant ici par rapport à d'autres secteurs comme le Retail ou le Luxe, il demeure un canal idéal pour valoriser son achat, partager ses photos d'intérieurs, valoriser l'équipement de sa maison ou de sa chambre d'hôte, voire même des Retours d'expérience en vidéos sur l'assistance vocale.

Les canaux d'expressions majeurs pour discuter des assistants vocaux

 

V. La problématique de la confidentialité demeure le sujet de conversation n°1 à propos des assistants vocaux


Les messages concernant la confidentialité des données et l'éventuel espionnage des conversations représentent le 1er  thème des échanges sur les réseaux sociaux.

Les sujets de conversations sur les enceintes intelligentes sur les médias sociaux

Le marché étant encore récent en France (La Google Home n'est disponible "que" depuis août 2017), les sujets de conversations traduisent souvent des interrogations et des incertitudes de consommateurs en majorité peu matures face à ces nouveaux produits qu'ils maîtrisent mal ou peu, ou, pour les plus informés, des demandes d'amélioration ou de précisions.

Ainsi, les conversations sur des bugs, soucis d'installation ou des dysfonctionnements avérés ou non arrivent en 2ème position, suivies par les demandes d'aide en 3ème. Les questions et retours d'expériences, très souvent positifs constituent le 4ème sujet. Les skills, ces "compétences" des assistants Amazon représentent le 5ème thème de conversations. Un indicateur de popularité pour cette marque.

Exemples de conversations sur la confidentialité des données

 

VI. Usages : actualités et musique(s) dominent

Sur les médias sociaux, les partages sur les usages correspondent à ceux communiqués par les utilisateurs d'enceintes lors des principales études de consommation. Les messages échangés concernent en effet l'écoute de la musique mais aussi de la radio, la recherche internet, la recherche de sujets d'actualité ou encore la météo. A noter que les achats, ici en 6ème position, représentent un usage pour l'instant restreint pour l'ensemble des utilisateurs d'enceintes connectées.

Les usages élaborés : la domotique
Encore peu de messages (moins de 7% des posts relatifs aux usages) concernent la connexion aux objets connectés de la maison. Les internautes sont souvent en recherche de conseils et de marques idéales pour communiquer simplement avec les enceintes intelligentes.

Les usages des enceintes intelligentes évoqués sur les réseaux sociaux

 

VII. Des sentiments positifs à l’égard des assistants vocaux mais...après l’achat

Les émotions exprimées par les consommateurs d'enceintes à commande vocale sur les réseaux sociaux sont positives pour 34% d'entre eux : lorsque l'on parle de ses achats, les sentiments communiqués concernent avant tout le produit, ses fonctions et bénéfices et la valorisation de son intérieur. 23 % aiment beaucoup l'enceinte achetée. Certains commerçants du secteur de l'hôtellerie valorisent aussi leur prestation en partageant des images de chambres équipées d'enceintes intelligentes.

Les sentiments exprimés à l'égard des enceintes intelligentes sur les réseaux sociaux
Des sentiments positifs post achat, mais des sentiments négatifs à l'égard des assistant vocaux pour la majorité des consommateurs non équipés.

Les sentiments positifs sont effectivement dépassés par des sentiments négatifs (49%) sur les réseaux sociaux : Une enquête a montré que la majorité des français (57%), non équipés, ne souhaite pas acheter d'enceintes intelligentes (Baromètre Search vocal My media group).

Découvrez l'étude gratuite sur les assistants vocaux : tendances, styles de consommation et usages sur les réseaux sociaux.

Je télécharge l'étude sur les Enceintes à commande vocale sur les médias sociaux en France

Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est Evangeliste et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.