20 minutes de lecture
Christophe Asselin - janv. 17, 2022

[Tendances 2022] Marketing, réseaux sociaux et digital (et plus...) : l’avis des experts

Comme chaque année, des spécialistes ont imaginé pour Digimind les tendances à venir.

Le Guide "Tendances 2022 marketing digital et social media : L'avis des experts" vient donc de paraître. 

 

Digimind, éditeur d'outils novateurs de veille et de social media listening,  vous propose un recueil de d'opinions, réflexions et points de vue de spécialistes sur les tendances qu’ils estiment importantes dans le domaine des médias sociaux, du marketing digital, mais aussi plus globalement pour tout ce qui concerne les pratiques et usages numériques, les styles de vie et modes de consommation. 

 

Découvrez les tendances 2022

 

 

Ces avis viennent compléter et affiner les tendances sectorielles réalisées ces derniers mois pour des secteurs d'activités en rupture, mutation ou fort développement.

 

Les tendances social media 2022

*Cette année, comme pour le guide 2021, nous avons sollicité des dizaines de spécialistes, aux profils volontairement diversifiés afin de multiplier les points de vue : enseignants chercheurs, consultants, veilleurs, analystes, communicants, directeurs d’agence, influenceurs, marketeurs ou encore conférenciers…Merci à eux !

 

Alors bien sûr, certaines tendances comme le Metavers sont très présentes dans ce guide mais elles sont abordées selon des approches différenciées. Par ailleurs, nous continuons à vivre des moments particuliers, inédits et souvent imprévisibles. Les mois passent et les péripéties tendent à se répéter, contre toute attente, du moins de la part du grand public.

Dans cet environnement en constant changement, réfléchir à des tendances constitue un exercice souvent salvateur pour favoriser une prise de recul sur des événements forcément pesants et lassants. Dans ce contexte, vous aurez noté dans ce Guide, la présence de tendances "d'humeur", qui, bien au-delà des technologies évoquent des états d'esprits comme l'optimisme (ou le "j'aime pas) ou encore le zen, la recherche de sens...La place de l'humain face à des  bouleversements technologiques constants et en accélération constitue en effet une des grandes lignes directrices de ces Tendances 2022. 

 

3DbookTendances2022-40àF

 

Vous découvrirez dans ce guide, de nombreux sujets explorés :  Web 3, podcasts, social selling,  iA et social data,  metavers, influence marketing, Asset Tracking System, NFT, GenZ, Meta, pratiques animales, marketing digital, influence créative, TikTok, Twitch, cookie notice, Live Shopping, iA générative, blockchain, B2B, transformation digital, cryptomonnaies, engagement, sens, valeurs, millennials…et bien d'autres...

 

Bonne lecture et bonnes découvertes ! 

 

(Vous souhaitez contribuer à des publications Digimind ?  Contactez-moi par mail...)

 

Fabrice Frossard :  Live Shopping, communautés et UGC en 2022

Céline Beckrich :   Quand les opposés s'attirent, quand les opposés nous attirent

Nicolas Celic :   Moi j’aime pas 2022 : ces horreurs qui nous attendent

Mathieu Flaig   Web 3 et Metaverse : la visibilité avant la maturité

Quentin Liot :   Morcellement des plateformes et lassitude technologique

Maria Mercanti-Guérin :   Asset Tracking System…Comment le tracking des objets du quotidien   pourrait révolutionner la consommation.

Patrice Laubignat :   Le Zen

Jérôme Bondu :   Les pratiques animales en matière d’intelligence économique.

Jean-Marc Dupouy :   La communication durable attaquée sans modération

Maud Rochand :   Une influence créative au service d'un engagement véritable ?

Guillaume Terrien :   En 2022, soyez « low-tech », la planète vous le rendra !

David Fayon :   Une transformation digitale sur 6 leviers

Martine Le Jossec :   Le besoin grandissant de positif et d’optimisme

Camille Jourdain :   Les 7 tendances de l'Influence Marketing en 2022

Alina Taher :  TikTok : Une plateforme polyvalente en pleine croissance

Jean-Denis Garo :   Automatiser l’analyse de la donnée non structurée

Claire Renault :   NFT, les rejetons de la blockchain à suivre de très près

Anthony Rochand :   De plus en plus d'IA au service de la social data ?

Damien Douani :   Metavers : bienvenue à bullshitland !

Edouard Fillias :   L’avènement d’un continent social

Christophe Bisson  Les tendances du digital 

Romane de Certaines :   Millennials, une vraie génération de commerçants
Pierre Cappelli :   Le marketing digital actuel sera-t-il soluble dans le métavers ?

Christophe Thil :  L'adaptation à un monde instable

Yann Gourvennec   L’an zéro du social selling en B2B

Arnault Chatel :  Metaverse, Teleshopping 2.0 et iA générative

Emilie Marquois :   Community management : Et si l’on automatisait avec parcimonie ? 

Jérôme Monange :   Les générations Y et Z bouleversent le marché du luxe

David Dubois :   Social Commerce et Données

Christophe Asselin :   Réseaux sociaux : la tentation du contrôle total

 

 

 

 

 

Réseaux sociaux : Quelles tendances pour les utilisateurs ?  

L'avis des experts (extraits)

 

1. TikTok : Une plateforme polyvalente en pleine croissance

par Alina Taher, Consultant Manager Digimind

[...] Cette année, TikTok a cessé d'être une simple plateforme des tendances en matière de danse et de beauté pour devenir une plateforme de contenu éducatif, de publicité pour les petites entreprises, de shopping, de sensibilisation à la santé mentale et aux maladies, de découverte de talents, de recherche d'emploi, d'aide à l'étude et, désormais,  vous pouvez même y commander de la nourriture !

Cette diversification est rendue possible par les environnements de niche et l'algorithme unique de l'application. Selon les rapports obtenus par le New York Times, les utilisateurs de la génération Z utilisent en moyenne 233 TikToks par jour. Les 18-23 ne sont pas les seuls à passer autant de temps sur l’application : les rapports montrent que 48 % des mères millennials sont sur TikTok et y passent en moyenne une heure par jour.

Les grandes marques ont réalisé cette diversification de TikTok. Les entreprises passent du stade de "test de TikTok" à celui de l'allocation d'un budget distinct et du développement de campagnes spécifiques à l’application dans le cadre de leur stratégie réseaux sociaux. [...]

 

 

 

2. Une transformation digitale sur 6 leviers

par David Fayon, Consultant transformation digitale,  auteur  

[...] 2022 verra une poursuite des tendances observées depuis la crise de la Covid, en particulier un rattrapage de la transformation digitale notamment chez les TPE et PME qui sont en retard alors que les grandes entreprises ont pu plus facilement faire cette mue avec par exemple le télétravail avec des outils comme Teams et Zoom notamment et des fonctions souvent plus télétravaillables. . Cette transformation concerne l’ensemble des 6 leviers décrits dans le modèle DIMM (Digital Internet Maturity Model) librement utilisable pour effectuer son diagnostic de maturité numérique pour ensuite opérer son plan de transformation.


Pour chacun des leviers, quelques exemples sont donnés :


Stratégie : davantage de coopération avec des start-up ou d’autres sociétés technologiques complémentaires car pas dans son cœur de métier pour simplifier ses processus, permettre de mieux communiquer et vendre ou d’acquérir des leads;

Organisation : davantage de réunions à distance et recours à des webinaires pour toucher des prospects et fidéliser des clients (une PME présentant un produit avec démo à la clé et relance des participants à l’issue pour approfondir la relation) ;

Personnel : de plus en plus d’autoformation et de veille réalisée par les collaborateurs avec des outils professionnels adéquats en complément d’un glissement de la recherche de Google vers YouTube et Twitter avec un jugement plus critique des informations collectées ;

Offre: vers plus d’omnicanalité, d’accompagnement du changement des modes de consommation (recours massif au drive et à la livraison à domicile ou sur le lieu de son choix) et de paiement sans contact, par exemple dans les églises panier encapsulant un smartphone pour la e-quête ;    [...]

 

 

 

3. Metavers : bienvenue à bullshitland !

par Damien Douani, Eclaireur du Numérique & Pionnier du Web. Entrepreneur

[...]  Ca y est, Mark Zuckerberg a parlé, la direction du vent est donnée, cap sur le Metavers ! Et si certains y voient (à juste titre) l’occasion de détourner l’attention des multiples problèmes de sécurité de la plateforme et des manipulations de l’opinion révélées par Cambridge Analytica, c’est aussi l’aboutissement logique d’une stratégie débutée avec le rachat d’Oculus.

Et, immédiatement, c’est le feu dans les services de com et de marketing. On voit du #Metavers fleurir de partout, toute présentation « Stratégie 2022-2023 » se doit d’aborder le sujet à côté des termes « live shopping », « TikTok » et « podcast ». Malin, le Zuck a abordé Horizons (le petit nom de son monde immersif) sous l’angle professionnel : Covid 19 oblige, le télétravail a désorganisé les services et il faut pouvoir se retrouver en donnant de l’épaisseur aux sempiternels Zoom et Teams. C’est bien vu car ça donne l’illusion d’une solution pertinente. Mais à quel problème ?

Aller dans Facebook plutôt que sur Facebook, ok… mais pourquoi ? Le landernau s’agite car Mark a parlé. Mais il n’est pas un Oracle, sinon Facebook Live – très fortement médiatisé et poussé à l’époque - aurait fait un carton. Ce n’est pas parce que Zuck dit que ça existe que ça a du sens, notamment pour les marques : le Metavers reste pour le moment une prophétie autoréalisatrice, vision industrielle d’une entreprise qui cherche à se réinventer. Et qui a vu dans la vampirisation du mot un moyen d’en devenir l’unique synonyme (spoiler : c’est faux, il existe des dizaines de mondes virtuels). [...]

 

 

Retrouvez en intégralité les points de vue des spécialistes dans notre guide Tendances 2022  Marketing, médias sociaux et digital

New call-to-action

 

 

4. L’avènement d’un continent social

par Edouard Fillias,  CEO et co-fondateur Agence JIN 

[...]    Internet a muté sous nos yeux. La norme de la navigation est devenue sociale, là où elle passait d'abord par le truchement de la crédibilité des sites et des moteurs de recherches. La clef d'entrée devient la page d'accueil d'une plate-forme où réside sa communauté. C'est une transformation à bas bruit, mais change la donne. Le Metaverse, au regard de cette mutation, est sans doute un des avatars du basculement vers le continent social. Il en est une des expressions, en germe depuis les années 90 et les fameux MUD - Multi User Dungeon. Dans les prochains mois, le Social Commerce deviendra une industrie massive. L'influenceur marketing se réinventera pour devenir le premier média, loin devant tous les autres. Et les média deviendront, essentiellement, des comptes sociaux.  [...]   

 

 

 

5. Les tendances du digital 

par Christophe Bisson,  Directeur scientifique du MSc « International Strategy and Influence »  SKEMA Business School

 

[...]  Cette année a vu l’émergence du NFT qui permet de justifier un achat et d’en prouver l’authenticité, du Métaverse qui vise à constituer un univers virtuel parallèle très complet où monde physique et virtuel finissent par se confondre. De grands groupes tels que Facebook devenu Méta, Microsoft mais aussi Baidu investissent dans ce qui est considéré par beaucoup comme le futur du numérique. Des questions restent ouvertes concernant le Métaverse notamment aux niveaux juridique, le contrôle des données, l’impact sur la vie sociétale, le débat démocratique.

Le volume de données sous l’impulsion de nouvelles technologies va exploser. Ainsi, s’il est connu que le volume de données double tous les 2 ans, celui-ci va doubler à périodicité plus courte entraînant un besoin accru en Intelligence Artificielle (IA). A noter à ce sujet, la croissance du besoin en ingénierie des données et de considérer l’IA comme un des maillons de la chaîne décisionnelle pour intégrer un nouveau paradigme. Il faut donc développer des modèles de décision hybride Homme-Machine pour faire face à l’hyper complexité.


Souvent les ingénieurs en informatique, scientifiques des données agissent selon un cahier des charges mais il y a un ‘fossé’ entre les décideurs et les ‘technologistes’. Hors, pour aboutir à des solutions augmentées, casser la prise de décision linéaire, il faut combler ce fossé. Former les managers en connaissances de base en IA est devenu un enjeu majeur pour de nombreuses entreprises. Ainsi, des managers de haut niveau avec une formation de base en IA fourniront une bonne compréhension du problème, aideront à faire le bon choix d'analyse statistique, choisiront des paramètres précis à analyser et pourront mener la fouille dans les mégadonnées, puis évalueront de la meilleure façon les informations et obtiendront les meilleures informations pour éclairer la décision puis les actions associées de manière durable. [...] 

 

 

6. L’an zéro du social selling en B2B

par Yann Gourvennec, PDG et FondateurVisionary Marketing

 

[...]   Constat no.2 : LinkedIn était déjà incontournable et hégémonique pourtant d’autres solutions existent. Pour ce qui concerne les médias sociaux en B2B, le choix commence à être restreint. Xing stagne à 16 millions de comptes actifs et uniquement sur la région DACH, Viadeo est une sorte de zombie digital et LinkedIn règne en maître sur la planète B2B, jusqu’à en devenir hégémonique et dicter des règles : sondages obligatoires en 2021, et (probablement) le Live Streaming et les profils de créateurs de contenus en 2022 (histoire de finir de décourager les blogueurs les plus velléitaires). Mais à l’opposé, les survivants des blogs qui ont bâti leur communauté, voire se sont mués en médias (4), s’en frottent les mains. Les malins du B2B quant à eux, créent des forums et fédèrent les groupes d’enthousiastes au travers de plateformes d’échanges (5)

 

Constat no.3 : les commerciaux et les marketeurs qui ne sont pas de vrais social sellers iront à la pêche. Conséquence de la purge du secteur commercial en B2B, les commerciaux en perdition tentent de survivre sur le réseau LinkedIn, en « bourrinant (6)  » sans succès à l’aide de robots propulsés par la bêtise artificielle. Ceux-là, une fois fatigués de se prendre des râteaux, jetteront l’éponge (7) . Les autres, notamment en vente complexe, seront les survivants. Mieux encore cette forme de vente va se développer. Notamment chez les start-ups. Pour ceux-là c’est une véritable montée en gamme qu’il va falloir opérer. Le social selling sera un des ingrédients de cet essor du commerce B2B de haut niveau. Mais seuls ceux qui sauront le combiner avec la chasse intelligente, le networking et le contenu digital à forte valeur ajoutée seront capables de tirer les bénéfices du social selling. Nous avons préparé un cours sur ce thème avec Yves Blandiaux (8) , « renverser la logique de la vente B2B » qui sera bientôt disponible en ligne sur la Cloud Business school (9) de Jean François Messier. [...] 

 

 

7. La réputation de l’entreprise … en tant qu’employeur 

par Christophe Thil,  CEO de la société BlueBoat  et créateur de l'Erepday

 

[...]  L’année 2021 avait déjà donné des signes de tensions sur le marché de l'emploi dans certains secteurs, notamment le développement informatique. Au niveau des commerciaux, cette tendance existe depuis plusieurs années et ne s’améliore toujours pas. Dans ce contexte, les entreprises vont devoir faire la différence et travailler leur communication employeur. Vous allez me dire ce n’est pas nouveau, mais cela va devenir vital, car les candidats vont se retrouver face à plusieurs opportunités, et la recherche Google peut faire la différence. Et sur ce point, la réputation de l’entreprise d’un point de vue “business” sera prise en compte, tout comme, bien entendu, les notes/avis des anciens/actuels employés. Le travers de cette communication employeur est de vouloir en faire trop ou surtout ne pas être aligné avec ses valeurs… Ce n’est pas parce qu’il y a un babyfoot dans l’open space que la vie est belle ! Et je ne vais pas rentrer dans le débat du Chief Happiness Officer !

 Un autre sujet lié à la réputation de l’entreprise commence à pointer le bout de son nez, la réputation en tant que client BtoB, les fournisseurs peuvent et vont noter leurs clients sur notamment un des points, la rapidité de paiement… Par exemple, certaines agences web ont leurs carnets de commandes bien remplis pour 6 mois / 1 an, ce qui veut dire que pour prendre un nouveau client, ils vont favoriser l’annonceur le moins à risque, les délais de paiement étant un des critères de choix ! Et au final éviter tout “mauvais” payeur, ou tout incident.[...]


 

 

8. Le marketing digital actuel sera-t-il soluble dans le métavers ?

par Pierre Cappelli, ​Consultant en transformation numérique et croissance digitale
Influenceur Tech 

 

[...] S'il y a eu un terme très tendance sur les réseaux sociaux et dans les médias en général, au cours du second semestre 2021, c'est bien celui du Métavers (metaverse en anglais)

Depuis l'annonce de Mark Zuckenberg, le 28 octobre 2021, annonçant le changement de nom du groupe Facebook en Meta …et surtout la présentation de ce que pourrait représenter le métavers selon Facebook, je ne compte plus le nombre de publications découvertes sur le sujet !
Le sujet me passionnait déjà auparavant car je suis avec beaucoup d'intérêt ce que développe Roblox* ou Fortnite par exemple, depuis une paire d’années.

Mais il semble que le boss du groupe Meta ait libéré la parole sur le sujet, et bon nombre d’entreprises tech annoncent progressivement leur propre projet sur laquelle chacune semblent travailler secrètement depuis plusieurs années déjà ! 

Voici quelques exemples :
- En novembre 2021, se déroulait une vente immobilière peu ordinaire... menée par une société immobilière métavers basée sur NFT nommée « Metaverse Group », dans le monde virtuel de Decentraland (une plate-forme immobilière virtuelle)
Montant de cette transaction bien réelle pour un bien virtuel : 2,43 millions de dollars...tout de même
Peu de temps après, une autre parcelle de terrain tout aussi virtuelle était acquise pour 2,5 millions de dollars sur la plateforme Axie Infinity.
Les terrains vendus seront destinés à être utilisés au sein de jeux blockchain ! Ces jeux permettent de payer un bien ou un service en monnaie traditionnelle qui sera ensuite convertie en monnaies numériques (cryptomonnaies, NFT etc ) Le marché est déjà vraiment très important ! [...]

 

Retrouvez en intégralité les points de vue des spécialistes dans notre guide Tendances 2022  Marketing, médias sociaux et digital

 

 

 

Analyser les tendances sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent constituer des sources utiles pour analyser les tendances en ligne. Il existe plusieurs manières d'utiliser les réseaux sociaux pour analyser les tendances :

Utiliser les hashtags : les hashtags permettent de regrouper les conversations autour d'un sujet particulier sur les réseaux sociaux. Vous pouvez utiliser les hashtags pour suivre les conversations sur un sujet spécifique et identifier les tendances associées.

Utiliser des outils de suivi de tendances : il existe de nombreux outils qui vous permettent de suivre les tendances sur les réseaux sociaux, comme Google Trends et Digimind. Ces outils vous permettent de suivre les tendances en temps réel et de voir comment elles évoluent au fil du temps.

Analyse de contenu : vous pouvez également analyser le contenu publié sur les réseaux sociaux pour identifier les tendances. Par exemple, vous pouvez utiliser des outils de traitement de texte ou de social listening pour analyser le contenu de milliers de tweets et identifier les sujets qui reviennent le plus souvent.

Il est important de noter que pour obtenir des résultats précis, il convient de collecter des données de différentes sources et de les analyser de manière approfondie.

 

Avec le Social Media Listening, la veille et la détection de tendances sont considérablement enrichies :

Au-delà de la surveillance de sites dédiés aux tendances (agences et instituts évoqués ci-dessus),  l’apport du web social est essentiel : 

L’intégration des sites de conversations de consommateurs au sein du spectre des sources surveillées (réseaux sociaux, blogs, forums, avis consommateurs) permet de collecter de nombreux insights avec des données exclusives comme les avis des clients et consommateurs sur vos produits et services et ceux des concurrents, les discussions consacrées aux usages et aux styles de consommation, à la découverte de nouveaux produits, à l'évolution des habitudes et aux nouveaux comportements.

Ecrit par Christophe Asselin

Christophe est "Evangeliste" et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Yahoo!, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.