Le réseau à plus forte progression d’utilisation chez les jeunes adolescents français n’est pas Snapchat ou Instagram mais…Tik Tok.

C’est ce que révèle la dernière livraison de l’étude #BornSocial de l’agence Heaven, qui, depuis 2016 maintenant, analyse les pratiques des moins de 13 ans sur les médias sociaux et leurs usages du digital, des outils numériques…

I. Qui sont ces moins de 13 ans ?

La cible de l’étude est, d’entrée, particulière : en théorie, légalement, ce groupe de répondants ne devrait pas exister : entendez, les moins de 13 ans n’on pas le droit d’utiliser la plupart des réseaux sociaux qui limitent en effet l’âge d’inscription à 13 ans. C’est même 15 ans en France pour s’inscrire “seul” dès lors que l’on n’a pas l’autorisation de ses parents. Et sur WhatpsApp, vous devez avoir 16 ans.
Et pourtant, ces utilisateurs, “les clandestins des internets” sont nombreux, très nombreux.

Ces moins de 13 ans sont donc nés à partir de 2005 et consitiuent la première génération qui aura toujours connu les smartphones, l’internet et…les réseaux sociaux. Heaven parle donc de #SocialMediaNative et #SmartphoneNative. L’agence, pour cette étude, a utilisé les données quantitatives apportées par l’association Génération Numérique (16578 élèves de 5ème et 6ème).

Tik Tok, le réseau social à la plus forte progression chez les moins de 13 ans en France

 

II. Les principaux enseignements de l’étude

1. Le temps passé sur internet

L’étude rappelle d’abord des données de Médiamétrie, Université de Toulouse et Ipsos : Chaque semaine, les 7-12 ans passent en moyenne 6h et 10 mn sur Internet : C’est 45min de plus par rapport à 2015. Et pourtant, 72% des parents d’enfants de 6 à 12 ans limitent le temps d’usage des écrans. Même si la TV reste toujours majoritaire, sa durée moyenne de visionnage diminue : de 9min par jour pour les 4 à 14 ans entre août 2017 et août 2018. 

2. La présence sur les médias sociaux

Indispensable outil de socialisation avec les camarades, pour les moins de 13 ans, l’inscirption et la présence sur les médias socuaux est normale et banale.

Ce sont les enfants de 6ème (11 ans) pour lesquels la présence a le plus progressé depuis l’année denrnière : 54,1% y sont inscrits, c’est +8,4% depuis 2017. En 3ème (14 ans), plus de 90% des adolescents sont inscrits sur au moins un réseau social ! En classe de 5ème, ils sont inscrits en moyenne à 3,9 plateformes sociales (20% sont inscrits à 3 réseaux sociaux).

Si Snapchat demeure le réseau social le plus utilsié par les moins de 13 ans (85,3%), c’est Tik Tok (anciennement Musical.Ly) qui observe la plus fortre progression par rapport à 2017  : +12,6%. A l’inverse, l’utilisation de Facebook s’effondre : moins 18,9 points par rapport à 2017.

Les réseaux sociaux les plus utilisés par les moins de 13 ans (#BornSocial 2018)
Les réseaux sociaux les plus utilisés par les moins de 13 ans (#BornSocial 2018)

 

 

3. Les usages des médias sociaux

Ces adolescents utilisent d’abord ces réseaux sociaux pour discuter avec leurs amis et leurs famille (75%), pour regarder des vidéos autres que des clips musicaux (56%) et pour partager des photos et des vidéos (40%). Ce sont les 3 principaux usages.

Par ailleurs, 53% des ”5ème” interrogées revendiquent 50 à 400 contacts sur les réseaux sociaux les plus utilisés, 11% ont plus de 400 contacts.

Les usages les plus fréquents sur les réseaux sociaux (élèves de 5ème)
Les usages les plus fréquents sur les réseaux sociaux (élèves de 5ème) (#BornSocial 2018)

 

Les usages par plateformes :

Snapchat, utilisé par 85,3% des enfants de 12 ans, est donc la première plateforme sociale chez les moins de 13 ans en France.. Ils sont particulièrement attirés par les Bitmojis, les lenses. Snpachat constitue la 1ère messagerie de l’école élémentaire.

Facebook : le réseau est de plus en plus délaissé par les moins de 13 ans : Entre 2016 et 2018, le taux d’inscrits en 6ème a ainsi été divisé par 2 (passant de 42,65% à 21,77%), le taux d’inscrits en 5ème, lui,  a baissé de 48,8% à 28,70%.

Twitter : le réseau social est utilisé par 16,3% des 5ème soit une baisse de 12,8 points depuis 2017.

Tik Tok : En  août 2018, l’application a remplacé Musical.Ly, en préservant toutefois tous les comptes et contenus. Tik Tok revendique 500 millions d’utilisateurs dans le monde, surtout en Asie. En France,  le réseau communique sur 2,5 millions d’utilisateurs avec une très forte croissance. En 5ème, 62% des filles y sont inscrites. Que fait-on sur Tik Tok ? On poste des vidéos en play-back (lip- sync), des filtres, des masques 3D, des vidéos où l’on danse….En septembre, l’application a été plus téléchargée que Facebook, Instagram, Snapchat et YouTube ! 

Instagram : entre 2017 et 2018, son utilisation a progressé de 2,7%. Il est utilisé pour ses Stories (encore plus puissantes que sur Snapchat), pour sa messagerie privée, pour suivre les contenus liés à ses passions (comme les adultes donc) et pour suivre les publications des influenceurs.

La perception de l'utilisation des données personnelles par les réseaux sociaux  (#BornSocial 2018)
La perception de l’utilisation des données personnelles par les réseaux sociaux  (#BornSocial 2018)

 

Les 11-14 ans ont encore une vision vague de l’utilisation de leurs données personnelles par les grandes plateformes de réseaux sociaux. Ainsi, 28,25% pensent que des réseaux comme Facebook ou Snapchat “peuvent ne rien faire de leurs données, car elles leurs appartiennent…”.

Retrouvez aussi des data sur l’univers des millennials avec notre billet : Marques, médias, réseaux sociaux : les enjeux des millennials français en chiffres.

 

Je télécharge le Livre Blanc gratuit sur le content marketing

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.