Séries TV: Les réseaux sociaux à bannir pour ne pas être spoilé

spoiler internet réseaux

Cet article est garanti sans spoilers !

La saison 6 de Game of Thrones, l’une des séries les plus populaires du moment vient de s’achever. Mais peut-être avez-vous été “spoilé” avant la fin ? C’est l’occasion de parler de ces divulgations sauvages d’intrigues sur les réseaux sociaux, un phénomène inhérent aux séries TV les plus suivies.

Pour tous les amateurs de séries, autrement appelés sériephiles voire sérivores pour les plus atteints, la problématique est essentielle : comment éviter les spoilers ? Vous savez, ce néologisme anglais qui signifie gâcher l’intrigue d’une série (ou d’un film) en racontant à quelqu’un un élément important de l’histoire, alors que cette personne n’a pas encore atteint ce moment de ladite série. L’Académie Française n’a d’ailleurs pas encore trouvé de substitut à cet anglicisme et ne peut que conseiller d’utiliser “Ne gâchez pas le plaisir / Ne me racontez rien ! /Ne dites pas la suite, le dénouement du film !”.

Vous doutez peut-être encore que le spoiler ne constitue pas un phénomène culturel ? Sachez que certains en font même commerce comme ce service qui propose de gâcher le plaisir de vos “amis” :

L’affaire est ici sérieuse, car il est simple, lors d’une conversation, de stopper votre interlocuteur avant qu’il ne vous dévoile l’élément qui vous gâchera tout le plaisir. Or sur le web, il est très facile de tomber sur un tweet, une publication Facebook…dont vous lisez par inadvertance les mots fatidiques, mais regrettez amèrement les conséquences.

Nous allons ici vous dévoiler quelques petits conseils afin d’éviter un maximum de spoilers, grâce à notre analyse effectuée avec l’outil Digimind Social.

1. Évitez les séries les plus discutées

En paramétrant les mots “Spoil” et “Spoiler” en français, nous avons été en mesure de repérer les séries pour lesquelles les internautes aiment le plus dévoiler les moments clés.

repartition-series-spoilers
Répartition des séries par volume de spoilers

Ainsi sur trois semaines plus de 45 000 mentions ont été collectées, et ce sont des séries telles que The 100, Teen Wolf et Pretty Little Liars qui ont généré le plus de spoilers sur la toile.

Premier conseil donc, évitez ces séries, et vous devriez éviter la majorité des spoilers qui se diffusent sur Internet. Pas facile…

2. Contournez les médias sociaux les plus “spoilant” lors de votre navigation

En effet toutes les sources ne se valent pas en termes de “potentiel spoilant”.

repartition-medias-spoilers
Répartition des médias par volume de spoilers

Ici on observe que Twitter est la pire de toutes. Avec 95% des mentions soit 41 000 spoils, la possibilité de se gâcher une série en tombant sur un tweet est absolument effrayante n’est-ce pas ? Fait intéressant pour la seconde position, alors que les réseaux sociaux sont généralement les plus grands générateurs de mentions, c’est ici les forums qui occupent la seconde place du podium. Mais cela est tout à fait compréhensible, car de nombreux forums spécialisés sur les séries fleurissent, et les discussions s’axent généralement sur l’actualité des séries en cours de production, ainsi que sur les derniers épisodes sortis. Il est en effet de notoriété publique que la mort d’un personnage dans Games of Thrones peut nécessiter une thérapie collective (comme l’atteste la création d’un groupe de soutien psychologique sur Facebook) ou plus simplement le soutien de la communauté. Or si votre entourage n’est pas fan ou pas à jour, alors le forum se révèle être “the place to go” pour obtenir un peu de réconfort d’internautes comprenant votre désarroi.

Conseil n°2 : pas de twitter, pas de spoiler. Et évidemment, n’allez pas sur vos forums préférés avant d’être parfaitement à jour sur vos épisodes.

3. S’écarter du web pendant les périodes d’affluence

La diffusion d’épisodes selon un rythme hebdomadaire renforce le côté néfaste des spoilers, car si vous loupez l’épisode d’une semaine, c’est un double-spoiler que vous risquez de découvrir la semaine suivante. Il existe trois types de spoilers : les pronostics, qui risquent de vous gâcher le plaisir avant même le visionnage de l’épisode. La réaction “à chaud”, qui consiste à s’exprimer pendant le visionnage ou juste à la fin. Et les réactions après la sortie de l’épisode qui consistent généralement en des débats sur le pourquoi, sur le comment, sur le qui…Voici la courbe d’évolution qui concerne la série The Walking Dead pour exemple.

evolution-spoilers
Évolution du volume de spoilers pour The Walking Dead

Pour aller un peu plus loin, nous avons fait une petite comparaison, pour vous montrer à quel point les réseaux sociaux peuvent être fourbes en termes de spoilers. Ci-dessous vous pouvez observer une courbe d’évolution créée avec des données collectées sur les réseaux sociaux à propos de The Walking Dead. En bleu clair la courbe de spoiler de Twitter et en bleu foncé celle de Facebook.

comparaison-spoilers
Comparaison de l’évolution du volume de spoilers entre Facebook et Twitter (The Walking Dead)

Il est clair que les spoilers sont diffusés très tôt sur Twitter, le 22 février étant le jour de sortie de l’épisode, alors que Facebook atteint son pic de mentions le lendemain. D’ailleurs sur Facebook, les internautes continuent à communiquer le reste de la semaine, alors que les twittos réduisent leurs publications avant de les relancer juste à la sortie de l’épisode suivant, le 29 février.

Conseil n°3 : évitez absolument les réseaux sociaux, ou alors choisissez-en un seul, que vous consultez aux moments “spoiler-free”. Pour rappel : entre les épisodes sur Twitter ou proche du jour de sortie des épisodes pour Facebook.

4. Se détourner des influenceurs les plus dangereux

Certains internautes deviennent des spécialistes du spoiler, que ce soit par inadvertance ou intentionnellement. Ces derniers sont bien les pires, mais aussi les plus faciles à éviter car vous savez que le risque est grand avec eux: il suffit donc de les identifier et de passer votre chemin.
Ces influenceurs sont, sur Twitter, les comptes spécialisés dans le partage d’informations sur les séries, par exemple @NewSeriesFR ou @SeriesUpdatesFR. Ces twittos partagent en effet diverses informations sur le tournage des séries, la sortie des épisodes, la reprise d’une saison ou encore l’actualité de la série. Ces informations sont déjà de potentiels spoiler, par exemple lors de publications de news sur un acteur qui quitte la série. Mais ces twittos publient aussi des spoilers assumés, et vous vous retrouvez donc avec de dangereux tweets sur votre timeline.
À l’inverse, les forums, qui sont le deuxième média avec le plus de mentions sur le sujet, sont des places de discussions plutôt sûres. De nombreux forums proposent en effet de cacher tout ou partie du texte, qu’il faut ensuite ouvrir par un clic. Il n’est donc plus possible de “se spoiler” une série par inadvertance.

Conseil n°4 : choisissez bien vos abonnements Twitter, et préférez une navigation sur des forums proposant de cacher les spoilers dans les posts.

Même pour les séries TV, le web un espace plein d’embûches où il est important d’évoluer prudemment pour louvoyer entre les spoilers en tant que sériephile, mais il n’est pas impossible d’y circuler de manière sûre. Pour ce faire, suivez nos conseils et naviguer intelligemment en connaissant les écueils à éviter, les recoins d’internet où vous pourrez obtenir le soutien de vos semblables, et consultez notre étude sur les séries TV sur les réseaux sociaux pour en savoir encore plus !

digimind social

Theophile Gourment
Fan de lecture, de jeux vidéos et de série, Théophile aime les histoires. Et c'est ce qui l'a amené au poste d'analyste digital chez Digimind. Car les sujets et les thématiques qui marquent la réputation des entreprises sur internet, sont en fait une myriade d'histoires qu'il faut raconter. Venez suivre ses pérégrinations faites d'humour et d'insights sur ce blog !

Laisser un commentaire