Le pouvoir des GIFs pour les marques

le pouvoir des gifs

“Temple du GIF, Giphy a levé 55 millions de dollars pour une valorisation à 300 millions”.

Le “GIF animé” (GIF pour “Graphic interchange format”) est certainement l’un des objets les plus anciens du web grand public. Peut-être vous souvenez-vous de ces “pages persos” Lycos ou Free agrémentées de nombreuses images et boutons animés, plus ou moins kitchs.

GIF Boite aux lettre - Internet - 1995-2004
GIF Boite aux lettres – Internet – 1995-2004

On aurait pu imaginer que les GIFs (prononcer [Jif], c’est son créateur qui le dit) disparaissent de la surface du web avec son évolution, l’épuration de ses styles et la professionnalisation des outils de publications. Il n’en est rien, au contraire. Comme la mode, le web recycle et réinvente. Bien loin de tomber en désuétude, le GIF a en fait muté pour devenir un moyen d’expression à part entière, un canal d’éducation, un outil de communication et de marketing, évidemment. A l’origine présent sous la forme de petites icônes animées pour illustrer ou appeler une action, le GIF  est devenu films, pubs et vidéos animés. On ne dit d’ailleurs plus “GIF animés” mais GIF, tout court, en oubliant que ce format qui coexiste avec le PNG et le JPG notamment, n’est pas forcément dynamique.

Les outils de création de GIFs, accélérateurs de popularité

Le développement des smartphones, des réseaux de partage, des séries TV et la popularité de plateformes comme Giphy sont quelques-uns des facteurs qui ont grandement contribué au renouvellement du GIF depuis 2012, matérialisé par une utilisation massive et facile des GIFs au sein des réseaux sociaux notamment. Giphy a d’ailleurs levé, en début d’année, 55 millions de dollars, valorisant ce Google du GIF à plus de 300 millions, même si cette plateforme ne gagne pas encore d’argent. Peu de temps après, Twitter a même systématisé le recours à ce format via l’intégration d’un bouton “GIF” dans ses applications mobiles et interfaces web, en février 2016. Le bouton donne accès aux moteurs de GIFs les plus populaires comme Giphy et Riffsy. Twitter rejoint ainsi Facebook qui permet aussi de publier les GIFS à partir de Giphy depuis le printemps 2015.

Au sein de ce courant de “GIF Revival”, les outils de création et de gestion de GIFs se multiplient comme par exemple Giphy Capture, ezGIF, Motion Stills, l’appli de Google qui transforme les live-photos en Gifs ou encore GIFS.com, un outil pour créer des GIF à partir de n’importe quelle vidéo.

GIFs.com, un outil simple pour exploiter vos vidéos
GIFs.com, un outil simple pour exploiter vos vidéos

Les avantages du GIF pour les marques

Ce format animé présente de nombreux avantages pour les marques et les internautes :

  • Il est plus léger et facile à mettre en œuvre qu’une vidéo
  • Il capte facilement l’attention au sein d’un message ou d’un article
  • Il bénéficie d’une forte capacité de viralité
  • Il permet de capter une audience plus jeune
  • Il est idéal pour conseiller, instruire et expliquer des concepts peu adaptés à une présentation en texte ou en image fixe.
  • Il permet de faire participer les internautes, spontanément ou via des campagnes de création.

Les bénéfices du GIF pour les marques

Au-delà des Memes internet et des LoL GIFS partagés par de nombreux internautes, les marques ont de plus en plus recours à ces images pour leur communication et marketing. A travers ces exemples d’utilisation, on peut cerner les bénéfices du GIF pour une marque ou une institution :

1. Dynamiser sa communication

Le GIF permet de mettre en mouvement d’autres support statiques comme le bon vieux papier. Ainsi, l’éditeur Condé Nast a animé la couverture de son magazine GQ de juin 2015 avec Arnold Schwarzenegger. Un GIF adapté à l’acteur et assurant une bonne viralité.

2. Booster le “Brand Content”

La dynamisation via le GIF  vaut aussi pour le publi-rédacitonel. La marque de cosmétiques Clinique a eu ainsi recours au GIF pour un Brand Content sur Elle.fr afin de promouvoir son Chubby mascara. Impossible de rater la publication !

Un Gif animé pour un mascara de Clinique

3. Faire participer les internautes pour développer sa communauté

En janvier 2016, Coca-Cola, à l’occasion de sa campagne “Taste the feeling” (Savoure l’instant) permet aux internautes de personnaliser des extraits de ses pubs, transformées en GIFs, via des messages de leur choix, de nouveaux slogans en quelque sorte.

4. Nourrir sa stratégie de contenu pour favoriser la viralité

Les séries TV font parties intégrantes du “GIF revival” : nombreux sont les Gifs créés par les internautes à partir de scènes clés de séries. Les producteurs et diffuseurs de séries l’on bien compris et des entreprises comme HBO ou FOX TV disposent de leurs propres chaînes sur Giphy pour déposer leurs propres GIFs. Le GIF est puissant si il est massivement partagé, ces marques assurent donc l’alimentation de la plateforme leader pour favoriser cette viralité.

La chaîne SimpsonsTV sur Giphy
La chaîne The Simpsons sur GiphyConseiller

5. Conseiller

Le Ministère de l’Éducation Nationale, à l’occasion du Bac, a entrepris de diffuser sur son compte Snapchat les GIFs déjà présents sur son Tumblr : ce sont essentiellement des GIFs donnant des conseils pour les révisions mais aussi des images humoristique pour dé-dramatriser l’examen.

6. Illustrer, appuyer une idée

Chez Digimind ;-), nous avons notamment utilisé les GIFs pour illustrer un billet de blog relatif aux idées reçus sur le métier de Community Manager. Cette utilisation du GIF est en effet devenue très répandue pour donner vie ou illustrer les idées transmises au sein d’un article, d’un billet et de plus en plus souvent dans un tweet ou un post sur les réseaux sociaux.

7. Promouvoir un événement

A l’occasion de l’US Open 2013, Evian a collaboré avec le collectif d’artistes Mr Gif afin d’imaginer des Gifs animés dédiés à la marque, ses produits, au tournoi et à son ambassadrice de l’époque qui a connu quelques problèmes depuis.

usopen
 

8. Expliquer, éduquer

nFIsnkw
UN GIF de France TV Info : l’évolution du vote aux élections régionales de 2010 à 2015

L’utilisation des GIFs par les médias est de plus en plus fréquente, notamment pour animer des infographies : si  une image vaut mille mots, une image animée en vaut 10000… Pour les élections régionales de 2015, France TV Info a ainsi réalisé des GIFs animés pour expliquer les évolutions des votes sur le territoire entre les 2 tours.

9. Expliquer et promouvoir

C’est un “2 en 1” en quelque sorte. Et on retrouve une nouvelle fois Evian, décidément fan des GIFs animés. Et la marque réussit à produire un GIF permettant à la fois de promouvoir et expliquer le concept innovant de son nouveau produit, en février 2016 : le pack de bouteilles sans emballage.

Le GIF de promotion de l'innovation de Evian pour ses packs
Le GIF de promotion de l’innovation de Evian pour ses packs

10. Inciter

Le GIF est un aussi un objet graphique permettant d’appuyer des campagnes politiques et institutionnelles. Ainsi, la police de Portland, aux USA, a diffusé sur les réseaux sociaux un GIF de la série culte South Park pour encourager l’achat légal de cannabis.

L’avenir du GIF pour les marques et leaders d’opinion

  1. Nous allons vers une intégration grandissante des plateformes et moteurs de GIFs au sein des réseaux sociaux majeurs, certainement renforcée par des rachats probables par les GAFA. La plateforme Giphy a deja signé des partenariats avec des  acteurs majeurs comme Facebook (impactant aussi Messenger), Google ou Apple pour ses navigateurs Chrome et Safari.

  2. On se tourne dorénavant vers le GIF de marque sponsorisé, qui se positionnera en haut des résultats de recherche sur les sites web mais surtout sur les Apps mobiles.

  3. Autre évolution : le “GIF reportage” que l’on commence à voir sur Twitter par exemple, grâce auquel les marques, institutions et leaders d’opinion publient un mini-reportage sous forme de diaporama en GIFs. Ci-dessous, la Gendarmerie Nationale présente un diaporama sur l’intégration des femmes.

 

L’AFP utilise aussi le GIF pour mettre en valeurs ses reportages et réaliser son auto-promo.

  1. Autre possibilités intéressantes en forte progression pour les marques, le potentiel didactique du GIF. En expliquant par l’image, la marque peut ainsi valoriser sa technologie, ses innovation, expliquer l’utilisation de son produit.
Une clé, comment çà marche ?
Une clé, comment çà marche ?
  1. Mais l’évolution la plus intéressante est certainement l’utilisation du GIF dans le cadre de l’UGC (User Generated Content) : l’internaute peut utiliser des filtres et outils afin “d’enrichir” le GIF d’une marque et créer ainsi un clip à thème, un scénario ou ajouter un message personnalisé. Le principe a déjà été utilisé par la FoxTV pour le retour de la série X-Files début 2016 ou par Coca-Cola, avec plus ou moins de bonheur, car certains messages des internautes peuvent ternir la marque: évidemment, avec l’UGC et les campagnes participatives, les détournements négatifs de la marque demeurent un risque permanent qu’il convient de mettre en perspective au regard des bénéfices d’une telle action.
Personnalisez les GIFS de Coca-Cola
Personnalisez les GIFS de Coca-Cola

Le GIF, à travers ce reboot des années 2010, est donc décidément Tendance. Pour s’en convaincre définitivement, sachez que la première exposition en France dédiée aux GIFs artistiques a eu lieu en mai à Paris…



New Call-to-action

1 COMMENT

  1. Excellent article, en effet on sous estime souvent le gif dans une stratégie de contenu, mais c’est un puissant levier pour une marque ou une entreprise, et qui crée de l’engagement …

Laisser un commentaire