Abonnez-vous au blog fr.
Blog Digimind France

Fort Boyard : Un candidat oublié dans la cellule d’une épreuve retrouvé 7 ans plus tard ”  : cette news de juin 2013 a fait le tour du web.  Certains y ont crus. Mais cette information  est fausse, bien fausse. Elle provient du site  humoristique LeGorafi.fr qui, chaque jour publie des billets d’actualités et des tweets parodiques parfois plus vrais que nature, à tel point, que, hors contexte, ils prêtent à confusion. Ainsi, le 3 février, Sur BFMTV, Christine Boutin,  évoque au premier degré la «stratégie provisoire d’avancement à potentialité différée» du gouvernement sur la loi famille…”, en fait un titre d’un tweet parodique du Gorafi.

Mais ce n’est pas la seule info prise au sérieux par les lecteurs et internautes. Ainsi Télérama explique via l’interview d’un des membres du Gorafi :

“Exemple frappant, « l’article Toulouse : il se fait abattre de 46 balles dans le corps pour avoir demandé un “pain au chocolat” a été pris au sérieux par plein de gens, explique Basile Sangène. Ils se sont juste arrêtés à “abattu pour une chocolatine”, comme si, à Toulouse, c’était quelque chose de commun de se faire abattre de 46 balles ». Il a tellement circulé que le site serait passé à 984 000 visiteurs uniques en mars”

 

Les détournements des grands sites de presse ne sont pas une tendance nouvelle : les faux Figaro et autres journaux papier comme l’Aberration, Lougarou magazine, Le Monstre  datent des années 80. Mais le web et les réseaux sociaux temps réel ont donné un nouvel élan au contenu parodique, et ce surtout depuis 2012. Sur le web, le vétéran du genre, le site américain The Onion officie dans le domaine depuis 1998.

journauxparodiques
Les journaux parodiques, version papier

 

En France, depuis 2 ans, les sites parodiques et leurs comptes sociaux associés se multiplient sur le web avec des succès, des longévités et une qualité très variés. Si Le Gorafi reste le champion de l’audience sur le web (il  revendiquait déjà  419 000 visiteurs uniques pour le mois de février 2013 et compte plus de….300 000 likes sur sa page Facebook), de nombreuses autres initiatives voient le jour. Locales comme “La Dèche du midi” apparue au printemps (parodie de La Dépêche du Midi) et même spécialisée comme Football France ou feu VeuxJidéo.

 

sitesparodiques
Les sites parodiques FootballFrance, le Gorafi et La Dèche du Midi

 

Alors, comment démêler le vrai du faux, surtout dans le flux incessant des informations publiées sur le web et les réseaux sociaux. Pascal Faique, enseignant chercheur spécialisé dans les nouveaux médias  à l’Institut d’Etudes Politiques explique :

“Certains vrais sites de presse, de type People ou de News Magazines à la marge, diffusant régulièrement des infos étonnantes rendent les infos parodiques parfois indétectables. Par ailleurs, les informations réelles relèvent parfois  de l’incroyable ou de l’extraordinaire, faisant exploser le système de valeurs ou de jugements de l’internaute, les informations humoristiques passent alors plus facilement pour véridiques. Ajoutez à cela une augmentation trépidante du rythme de publication de l’info et sa reprise en quasi temps réel par les autres médias et les acteurs publiques comme les politiques, vous obtenez un gros clafouti, voir un hachis de flux d’informations, où il devient délicat de distinguer le vrai du faux.”

Lorsque les sites parodiques sont nouveaux ou peu connus, même les médias et journalistes se font prendre, obligé ensuite d’expliquer leur erreur ou…de dénoncer les collègues :

 

screenshot-social digimind com 2014-07-10 10-50-47
Une news parue sur le site satirique Nordpresse.be a semé le trouble au sein des médias français
Certains de ces sites, à l’instar de Darons.net,  utilisent une mise en page, un ton et un rubricage très professionnels: le subterfuge ne saute pas aux yeux pour l’internaute arrivé là par hasard…D’autres reprennent des noms voisins ou le code couleur des vrais magazines. Ainsi, il ne faut pas confondre France Football (vrai) et Football France (parodique)….
Voici quelques uns des sites parodiques d’actualités ou leur compte Twitter :

 

A propos de Digimind :

Digimind est un des leaders des logiciels de veille et de social media monitoring.
Présent sur quatre continents, Digimind bénéficie d’une expérience de plus de 15 ans dans la veille, le social media monitoring et l’e-réputation. Via sa connaissance du marché du logiciel et de l’innovation, Digimind a développé une technologie puissante, facilitant l’analyse, l’écoute du web et le marketing d’influence pour des centaines d’entreprises dans le monde.

Abonnez-vous au blog fr.
Blog Digimind France

Suivez-nous via nos actualités, sur Facebook, Slideshare et Twitter !
Feed Facebook slideshare-blueTwitter

 

Téléchargez nos ressources gratuites !

 

 

 

 

 

 

 

Christophe Asselin
Christophe est Evangeliste et Content Specialist @ Digimind. Fan du web depuis Compuserve, Netscape, Altavista, Ecila et les modems 28k, de l'e-réputation depuis 2007, il aime discuter et écrire sur les internets, les marques, les usages et les bonnes pratiques.

2 COMMENTS

Laisser un commentaire