Halloween : Les Français enthousiasmés par l’événement ?

#Halloween

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, Halloween est un événement incontournable. Attendue et préparée avec impatience, cette fête plonge généralement ses participants dans un univers d’horreur et d’épouvante. Costumes de fantômes, de sorcières ou encore de vampires font partie des déguisements les plus portés pour l’occasion. Les décorations telles que les citrouilles sculptées participent à l’atmosphère d’épouvante. Le rituel d’Halloween, tel qu’il se fête aux Etats-Unis ou encore en Irlande, veut que tout le monde se déguise et que les enfants aillent sonner aux portes pour demander des bonbons avec la célèbre réplique « Trick or treat ! », soit « Farce ou friandise ! ».

Qu’en est-il de l’événement en France. Pas ancré dans nos traditions, Halloween suscite cependant l’intérêt de certains Français qui y voient  l’occasion de passer une bonne soirée et fêter un peu en avance une sorte de Mardi-Gras en version plus effrayante. Halloween 2014 a-t-il séduit les internautes français ?

  • Quelle est l’image d’Halloween auprès des internautes français ?
  • Quelles ont été les discussions autour de l’événement ?
  • La fête d’Halloween a-t-elle inspiré la communication des marques sur les réseaux sociaux ?

Pour répondre à ces questions, nous avons paramétré notre outil de Social Media Monitoring, Digimind Social, du 27 octobre au 1er novembre, pour collecter et analyser les données en rapport avec l’événement.

Les internautes français peu séduits par Halloween

when

Sur les réseaux sociaux, on remarque rapidement le peu d’intérêt des internautes pour la fête d’Halloween. Sur la semaine précédent l’événement, on ne compte qu’environ 1300 mentions avec un pic d’à peine plus de 260 mentions le 29 octobre. Le constat semble clair : Halloween n’intéresse pas les internautes français. Et ça se confirme au regard du sentiment exprimé.

sentiment

En effet, 45% des mentions au sujet d’Halloween sont négatives.
Pourquoi les Français boudent-ils Halloween ? La fête ne fait pas partie des habitudes et du patrimoine français et c’est ce qui contriburait au manque d’enthousiasme général envers l’événement. Halloween en France n’a rien à voir avec les célébrations effectuées aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni. Jugée trop peu répandue et “bas de gamme” en France, les internautes préfèrent la délaisser.

francevsusa

kohlanta

Bien sûr, ce n’est pas la vision globale des internautes. Certains se réjouissent de l’événement et ont partagé leur impatience sur les réseaux sociaux.

content

Le nombre de mentions au sujet de l’événement est bien évidemment plus élevé outre-Manche et outre-Atlantique.

pays
Il faut dire que là-bas, l’événement n’est pas pris à la légère et célébrités et anonymes prennent un soin particulier à réaliser des costumes effrayants, décalés, créatifs ou même impressionnants.

Ce petit garçon déguisé en Minion, personnage du film “Moi, moche et méchant”, est devenu un phénomène sur Youtube grâce à son costume et son flegme à toute épreuve.

Du côté des célébrités américaines, Heidi Klum, Neil Patrick Harris et sa famille ou encore Justin Bieber n’ont pas lésiné sur les moyens. Preuve une fois de plus qu’Halloween est une véritable institution aux Etats-Unis.

heidiklum
Heidi Klum
neilpatrickharris
Neil Patrick Harris
bieber
Justin Bieber

Halloween éclipsé par l’actualité des clowns dangereux

Notre nuage de concepts clés fait apparaître les termes « clown » et « clowns ».

concepts

Fréquemment utilisés la semaine dernière au sujet d’Halloween, ils font écho aux faits divers ayant eu lieu dans différentes villes de France. Alors que le clown fait d’habitude partie des déguisements standards d’Halloween, cette année le personnage a créé une réelle psychose. Tout est parti d’une caméra cachée qui visait à effrayer des passants. Des personnes mal intentionnées ont repris le concept du déguisement de clown mais pour s’attaquer à des personnes. Plusieurs faits divers ont ainsi été relevés, notamment un jeune homme qui a été roué de coups à Montpellier. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont clairement manifesté leurs peurs, appréhensions, de croiser des personnes déguisées en clown le soir d’Halloween.

clowns

clownarme

Les marques ont fait vivre Halloween sur les réseaux sociaux

Bien que les internautes ont clairement manifesté leur manque d’intérêt pour l’événement, les marques ont au contraire bien profité d’Halloween pour mettre en avant leur créativité et réaliser des visuels mettant à l’honneur l’événement. Halloween est incontestablement un des événements à ne pas rater en termes de newsjacking.
Petit échantillon des marques qui ont brillamment surfé sur l’événement :
Oasis

Oasis
Coca-Cola

coca
Boulanger

boulanger
On est certainement loin des réalisations effectuées dans les pays où Halloween est une des fêtes les plus importantes de l’année, mais l’effort est louable.

A propos de Digimind :

Digimind est  leader des logiciels de veille, e-réputation et  social media monitoring.
Présent sur quatre continents, Digimind bénéficie d’une expérience de plus de 15 ans dans la veille, le social media monitoring et l’e-réputation. Via sa connaissance du marché du logiciel et de l’innovation, Digimind a développé une technologie puissante, facilitant l’analyse, l’écoute du web et le marketing d’influence pour des centaines d’entreprises dans le monde.

Suivez-nous via nos actualités, sur Facebook, Slideshare et Twitter !
Feed Facebook slideshare-blueTwitter

 

Téléchargez nos ressources gratuites !

 

Jerome Maisch
Marketing Manager @digimindci. Passionate about big data & social marketing. Photography, music and hiking lover

Laisser un commentaire