Dans son rapport Trends 2017, the trends to watch in 2017, l’institut GlobalWebIndex décrit les grandes tendances numériques actuelles, les comportements des consommateurs à travers le monde et les innovations marketing mondiales de l’année 2016.

A travers des chiffres de 2016 portant sur plus de 30 pays, GlobalWebIndex présente les 10 tendances qui feront l’année 2017. Nous nous sommes focalisés sur les résultats relatifs à l’utilisation des réseaux sociaux et aux comportements sur le Web.

Les préférences des internautes

L’étude révèle que le téléphone portable est devenu plus important pour les internautes : 41% des internautes affirment que le téléphone est le device le plus important pour aller sur internet. En 2015, 3 internautes sur 10 plaçaient le téléphone en 1ère position, contre 4 internautes sur 10 en 2016. Pour 31% des internautes, l’ordinateur portable reste le device le plus important. Suivi par les ordinateurs fixes pour 26% et enfin la tablette pour 2% des internautes.

La corrélation entre l’âge et le degré d’importance du device utilisé est très forte. Les internautes entre 16 et 24 ans sont plus de la moitié (54%) a placé le téléphone en 1ère position, ainsi que la moitié des 25-34 ans (49%). Au sein des générations supérieures, les ordinateurs restent les devices les plus importants.

Au niveau des régions, le téléphone mobile a du mal à dépasser la barre des 25% en tant qu’appareil primordial en Europe et en Amérique du Nord, deux régions qui ont vécu le développement d’internet avec les ordinateurs. Au contraire, plus de 50% des internautes en Asie Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique ont sélectionné le téléphone mobile comme leur device primordial, des régions où le téléphone portable a permis l’accès à internet.

Des activités différentes selon les appareils :

Les activités les plus importantes sur le téléphone portable selon les internautes sont : utiliser un chat ou une messagerie instantanée via une application, télécharger, partager des photos et enfin se servir de Voip ou services pour passer des coups de fil sur Internet (Skype, Viber, Whatsapp). Au contraire, les 3 activités qui ressortent le plus sur les ordinateurs sont : acheter des produits en ligne, consulter des sites de marque en ligne, utiliser des encyclopédies en ligne telles que Wikipédia.
Globalement, tous appareils confondus, les 16-24 ans sont plus de la moitié a effectué leurs recherches grâce à des moteurs de recherche (49%), 43% sur les réseaux sociaux, et 38% dans les avis des consommateurs. La génération des 55-64 ans sont 63% à faire des recherches grâce aux moteurs de recherche, 43% consultent les avis des consommateurs et 39% se réfèrent à des sites spécialisés ou de marques.

La fréquence d’utilisation du téléphone vs. l’ordinateur et la tablette :

Les individus passent en moyenne 4 heures sur un ordinateur ou sur une tablette, une fréquentation qui se stabilise depuis 2015. Parallèlement, les individus passent plus de 2 heures par jour sur leur téléphone portable, une tendance à la hausse depuis 2012.

En Europe, les internautes passent en moyenne 1h38 sur internet via leur téléphone chaque jour, contre 53 minutes en 2012.
Le temps passé sur un appareil diffère selon la génération. Schématiquement, l’étude souligne que plus on est jeune, plus on passe du temps sur internet via son téléphone portable, et que plus on est âgé, plus on passe du temps sur internet via un ordinateur chaque jour.




New Call-to-action



Tour d’horizon du paysage Social Media

Les appareils les plus utilisés pour aller sur les réseaux sociaux sont le téléphone portable à hauteur de 78%, l’ordinateur (72%) et la tablette (32%).

En 4 ans, les internautes sont passés de 3 comptes sociaux en moyenne à 7 en 2016. Ce sont les millennials (18-32 ans) qui utilisent le plus les réseaux sociaux avec 7,7 comptes en moyenne, contre 6,4 pour la Génération X (33-51 ans) et 3,9 pour les Baby-Boomers (52-64 ans).

Fréquence d’utilisation des réseaux sociaux :

75% des utilisateurs de Facebook y vont plus d’une fois par jour, tout comme les utilisateurs de Whatsapp qui sont 73% à s’y connecter plus d’une fois par jour. Sur Instagram et Snapchat, seule la moitié des utilisateurs y va plus d’une fois par jour, et pour Snapchat, c’est seulement 35% des utilisateurs.

Les comportements des socionautes :

Les 3 raisons qui poussent les socionautes à utiliser les réseaux sociaux sont les suivantes :

  • 42% aiment connaître ce que leurs amis sont en train de faire
  • 39% suivent l’actualité et les évènements à venir
  • 39% affirment que cela les occupe pendant leur temps libre

Et les raisons les moins citées sont de rencontrer des nouvelles personnes (28%) et rechercher / trouver des produits à acheter (25%). L’étude le montre, si de nombreux internautes ont intégré les réseaux sociaux dans leur parcours d’achat, notamment pour rechercher des produits, la plupart ne sont pas prêts à finaliser leurs achats sur les plateformes sociales. Les utilisateurs de Facebook ont été questionné à ce sujet et si 45% des 25-34 ans utilisent les réseaux sociaux pour chercher des produits, seulement 13% affirment être motivés pour acheter directement sur la plateforme.

Les vidéos sont des supports qui marchent : 93% des internautes regardent des vidéos en ligne chaque mois. Sur les réseaux sociaux, 50% des utilisateurs de Facebook ont regardé une vidéo au cours du mois, contre 38% sur Snapchat et Instagram, et 29% des utilisateurs de Twitter. Les 25-34 ans sont ceux qui ont le plus téléchargé ou partagé une vidéo le mois dernier (68%).

Facebook est le réseau social qui génère le plus fort taux d’engagement de la part des internautes : “liker”, partager, lire des articles, regarder des vidéos : 8 inscrits sur Facebook sur 10 “likent” et commentent des posts tous les mois. Enfin, avec l’essor de réseaux sociaux tels qu’Instagram, les internautes partagent de plus en plus de photos. L’étude montre qu’ils préfèrent partager leurs photos avec des audiences plus petites et plus contrôlées : 68% partagent des photos sur Whatsapp, 64% sur Instagram, 54% sur Facebook Messenger, 49% sur WeChat, 42% sur Facebook, 40% sur Snapchat et enfin, 23% sur Twitter. Les messageries instantanées sont donc privilégiées face aux réseaux sociaux.

Testez Digimind Social, l’outil de veille et d’analyse des médias sociaux et du web :

New Call-to-action

Pauline Dorier
Content & Social Media specialist chez Digimind, Pauline scrute et analyse les conversations, insights et études sur le web et les réseaux sociaux. Son expérience au sein de l’Institut d’Etudes Harris Interactive et son appétence pour la data lui permettent de décrypter les dernières tendances.

Laisser un commentaire