Au début de l’été, Orange et Opinionway se sont associés pour publier le premier Observatoire des usages du digital afin de mieux connaître les pratiques connectées des Français et pouvoir les comparer à d’autres pays comme l’Allemagne, la Chine, le Royaume-Unis ou encore le Maroc par exemple. Plusieurs enseignements sont à tirer de cette étude : on y apprend notamment que les Français peuvent se passer des réseaux sociaux mais que cela est plus dur quand il s’agit d’internet. Nous vous proposons donc de passer en revue les principales informations à retenir afin de pouvoir adapter au mieux vos stratégies numériques.

 

Les pratiques numériques françaises

Première information importante, 86% des français utilisent internet et 75% en ont un usage quotidien. On peut souligner ici une sorte de fracture générationnelle entre les utilisateurs et les non-utilisateurs. En effet, les personnes de plus de 65 ans représentent 46% des non utilisateurs digitaux tandis que concernant les français utilisateurs, on compte davantage de jeunes. Les femmes représentent 51% de ces utilisateurs digitaux (49% d’hommes). Quant aux réseaux sociaux, 62% des plus de 15 ans sont inscrit sur au moins un réseau social et ce chiffre est encore plus impressionnant au Royaume-Unis avec 85%.

Le profil des utilisateurs digitaux est plus jeune et CSP+ que la moyenne - Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange
Le profil des utilisateurs digitaux est plus jeune et CSP+ que la moyenne – Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange

Quel rapport au digital ?

On note une forte disparité chez les français par rapport à d’autre pays européens dans le rapport au digital. 47% des utilisateurs digitaux sont attirés par les innovations technologiques, un chiffre en dessous de la moyenne européenne. Mais toutefois,  70% des utilisateurs sont intéressés par le digital (dont 12% des passionnés), on voit donc ici une ouverture pour accroître l’intérêt des français pour les pratiques numériques. De plus, le vocabulaire de ce secteur devient de plus en plus familier. Si les mots tels que “cloud”, “intelligence artificielle”, “bitcoin” ou encore “cookie” sont maintenant rentrés dans le langage commun, d’autres comme “e-réputation”, “big data” ou encore “GAFA” demeurent des mots émergents ou de niche mais auxquels les français seront de plus en plus confrontés.

Les Français semblent moins attirés par les innovations technologiques qu’ailleurs - Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange
Les Français semblent moins attirés par les innovations technologiques qu’ailleurs – Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange

 

Téléchargez le livre blanc : Tendances 2018 Social Media et Marketing Digital

Quels usages digitaux  ?

58% des français estiment avoir une utilisation moyenne du digital, mais 10 % se considèrent comme de gros utilisateurs (57% d’hommes). Au total, 61% sont équipés d’objets connectés. En ce qui concerne les 10% de “gros utilisateurs”, 51% estiment passer trop de temps sur les outils digitaux et 84% éprouvent une envie de se déconnecter.

10 % se considèrent comme de gros utilisateurs (57% d’hommes) - Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange
10 % se considèrent comme de gros utilisateurs (57% d’hommes) – Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange

Le digital est avant tout utilisé en tant qu’outil facilitateur du quotidien et aussi comme source de plaisir. Le gain de temps est perçu comme l’avantage principal, tandis que les problématiques de protection des données personnelles constituent la crainte majoritaire. 32% se servent du digital pour se déplacer, 37% pour consommer et 35% pour échanger ou bien partager. Ce dernier usage du digital permet également de rassembler et créer un lien, pour lesquels les réseaux sociaux sont massivement utilisés. D’ailleurs, 62% utilisent des groupes de messagerie instantanée et 49% partagent des messages, photos, vidéos sur ces réseaux sociaux.

L’usage du digital pour se rassembler, créer du lien et s’entraider créée de l’enthousiasme - Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange
L’usage du digital pour se rassembler, créer du lien et s’entraider créée de l’enthousiasme – Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange

 

Un besoin de déconnexion

Comme évoqué précédemment, les français ressentent une envie de se couper du monde du digital. 77% des utilisateurs ont parfois envie de se déconnecter de ces outils et 20% ressentent ce besoin souvent. C’est d’ailleurs une tendance que l’on retrouve dans la quasi totalité des pays observés, sauf en Chine où ce besoin de déconnexion est de 51%. Si seulement 27% des français déclarent pouvoir vivre sans internet, 76% se disent prêts à vivre sans réseaux sociaux et 40% sans téléphone mobile.

 

Si les réseaux sociaux ne sont pas indispensables, se passer complètement d’Internet serait difficile - Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange
Si les réseaux sociaux ne sont pas indispensables, se passer complètement d’Internet serait difficile
– Observatoire des usages du digital Opinionway pour Orange

 

Autres enseignements

Il est important de souligner qu’à travers les analyses de ce rapport, la France n’est pas en retard en terme de maturité des usages digitaux. Seul exception, le Royaume-Uni qui apparaît très en avance sur l’adoption des pratiques digitales et l’appropriation des innovations du secteur. Une chose est également importante à retenir pour l’élaboration de stratégies digitales : bien que les usages digitaux se soient démocratisés en France, l’attirance des usagers pour les différentes innovations est plus faible. Aux entreprises donc de développer des stratégies d’accompagnement et attractives qui donneront l’envie aux français de s’y intéresser de plus en plus.

Cet observatoire du digital nous apportent également quelques chiffres et tendances “décalés” qui montre tout de même une certaine attractivité du digital pour certains français mais aussi des particularités culturelles. Parmi les utilisateurs digitaux :

  • 12% seraient prêts à se faire implanter une puce électronique sous la peau pour par exemple pouvoir payer, ouvrir des portes automatiquement ou encore stocker des informations
  • 23% seraient prêts à utiliser des objets connectés pour enregistrer leurs rêves
  • 48% des propriétaires d’animaux domestiques sont intéressés par des objets connectés permettant de les surveiller….
  • Enfin, 61% sont opposés à la perche à selfie (contre 11% en Chine)….

Ebook gratuit : Comment exploiter le potentiel des micro-influenceurs ?

Emilie Virfollet
S'intéressant au social media et aux nouvelles tendances d'e-marketing, Emilie scrute et analyse internet et les réseaux sociaux dans le but de trouver des stratégies digitales innovantes pour les entreprises.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.