Comment suivre les tendances de consommation, de communication et les évolutions de pratiques des internautes en temps réel ?“. C’est la question que certaines agences ou annonceurs se posent souvent, dans le cadre d’une veille innovation ou une veille sociétale, dans le cadre de mesures d’impact d’une campagne de communication ou lors de l’exploration de marchés pour lancer un produit ou préparer les pitch des compétitions : dans l’idéal, il convient de traquer en permanence les tendances de consommation, de communication, les évolutions culturelles et technologiques et les vagues d’opinion sur le web et les réseau sociaux. En effet, au-delà  des grandes tendances macro et micro- économiques, délivrées régulièrement par les grands cabinets d’audit et de conseil, il est essentiel de capter le pouls des internautes et consommateurs, les avis et études de spécialistes ou média au jour le jour. Autant d’insights qui viendront nourrir votre stratégie de contenu, votre SEO/SEM qui va suivre, votre veille et analyse des médias sociaux et votre connaissance client. Comment Faire ? Plusieurs outils et démarches peuvent vous aider, voici une sélection de 5 d’entre-eux.

[Tweet “”15% des recherches quotidiennes sur Google sont inédites : un vivier pour la veille Tendances ! “”]

1.Découvrir ce qui préoccupe les internautes avec les données de Google

Au-delà des messages sur les réseaux sociaux, l’analyse du gros volume de données véhiculées par les millions de requêtes quotidiennes des internautes sur Google est précieuse.

Analyser les données de Google
Analyser les big Data Google qui traduisent les tendances, de fond ou ponctuelles

Pourquoi ? Parce que Google représente près de 93% de parts de marché en France, que pour l’achat, 80% des internautes utilisent Google comme voie d’accès aux sources d’information utiles à leur recherche et surtout, parce que 15% des recherches quotidiennes sont inédites: l’analyse des requêtes Google est donc un environnement hyper dynamique en connexion directe avec les préoccupations des internautes. Mieux, en analysant les Suggestions Google, basées notamment sur les mots clés les plus fréquemment associés par les internautes, dans leurs requêtes, à une marque ou  à une personnalité, on obtient 2 insights précieux :

– leurs préoccupations de recherche liées à vos marques,  produits et dirigeants
– ce par quoi ils sont influencés lors qu’ils vous recherchent sur un moteur. En effet, les suggestions viennent compléter automatiquement les requêtes des internautes et les incitent à cliquer. On observera 2 grands type de tendances : les tendances de fond, à travers des mots clés qui s’affichent pendant plusieurs mois ou en permanence (Paris associé à Plage), ou des tendances liées à l’actualité récente (Paris lié à Crue ou Inondation), comme le montre l’exemple ci-dessus.

Suivre ces expressions sur Google permet aussi de mieux comprendre les tendances d’achats et de marchés potentiels. L’exemple ci-dessous affiche ainsi, à gauche, les tendances associées à la marque Lego, et à droite, l’évolution des résultats auxquels est confronté l’internaute sur Google. Côté internautes, la gamme Ninjago est de plus en plus associée à la marque tandis qu’en termes de visibilité et donc de réputation sur Lego, Instagram gagne des places.

Bénéficier d'insights consommateurs supplémentaires via les data Google
Bénéficier d’insights consommateurs supplémentaires via les data Google

 

2.Faire une veille Tendance via les hashtags

Les hashtags sont une marque de fabrique des messages sur Twitter. Toutefois, ils sont largement utilisés sur Instagram et dans une moindre mesure sur Facebook et Google Plus. En traquant la publication et le volume des hashtags, vous pouvez suivre l’évolution de tendances ou l’impact de vos campagnes de communication, qu’elles soient digitales ou lancées dans la vie réelle. Une extraction des hashtags les plus utilisés autour d’un concept vous fait découvrir 2 univers :
les hashtags officiels, imaginés par les marques et les communicants et les hashtags  de “générations spontanées”, imaginés et propagés par les internautes. Ainsi, vous pouvez visualiser les tendances de publications des internautes et l’impact d’un événement et des sponsors associés comme le Tour de France par exemple : quelles sont les marques qui sont les plus reprises, une tendance se dessine-t-elle autour de hashtags spontanés ? On pourra segmenter l’analyse d’un tel événement en 3 types de hashtags : les globaux, autour de l’ensemble de l’événement, ceux dédiés aux sponsors et ceux dédiés aux équipes.

les hashtag officiels de marques et sponsors vs les hashtags spontanés
Identifier les hashtag officiels de marques et sponsors vs les hashtags spontanés

3. Suivre les experts et spécialistes des tendances

Ne perdons pas de vue que dans “Réseau Social” figure le mot “réseau”, un réseau qui peut être constitué de VIP, de “sages”, qu’il convient d’écouter ! LinkedIn et Twitter regorgent ainsi de spécialistes et médias qui, si vous les suivez, peuvent nourrir votre stratégie en tendances technologiques, d’organisation, de RH, de consommation, de comportement des individus…

Sur LinkedIn, le suivi des groupes est la démarche qui vient d’abord à l’esprit pour débuter une veille, mais les chaînes de PULSE constituent aussi un bon point d’entrée, puisqu’elles affichent une sélection de publications de professionnels et d’experts via un rédacteur en chef.
Il vaut mieux définir auparavant les axes précis de votre veille sur les “tendances”, sujet très large, pour éviter de vous noyer sous les messages de spécialistes en technologie, marketing, organisations ou communication.

Suivre les tendances sur LinkedIN PULSE
Suivre les tendances sur LinkedIn PULSE

Pour explorer et évaluer le potentiel de PULSE, n’hésitez pas à vous rendre sur Discover, module qui vous présente un florilège d’experts, d’influenceurs ainsi que des chaînes regroupées par Topics et des médias. Pour vous centrer sur du contenu en français, vous pouvez vous abonner à la chaine Actualités et Analyses de PULSE.

Sur Twitter, après avoir choisi vos axes de tendances, vous pourrez découvrir, via une simple recherche de type “trends guru”, “tendances spécialistes”, “trends consulting”, des spécialistes et médias comme @innovation,  @Tendances_RH, @maximedelmas, @INfluencialemag,  @lab_tendances ou encore @ClotildeBriard et .
Autre démarche incontournable, la surveillance des cabinets de conseil et instituts, gros ou plus petits, généralistes ou spécialisés comme @BCG, @DeloitteDIGI_FR, @Spring_FR ou @Nielsen pour ne citer qu’eux parmi des centaines potentiellement intéressants.

Suivre les cabinets de conseil et les instituts d'opinion
Suivre les cabinets de conseil et les instituts d’opinion

Autres acteurs incontournables à scruter pour votre veille Tendances, les Think Tanks, groupes de réflexion spécialisés par secteurs ou domaines, plus ou moins indépendants : Il convient de prendre du recul sur leurs publications ou sélections, nombre d’entre eux constituant des groupes de lobbying pour une industrie ou des laboratoires d’idées pour un parti politique. En France, on peut citer par exemple @i_montaigne, @ebg, @G9Plus, ou @iddrilefil.

4.Réaliser une veille Evénements

Les tendances sont aussi véhiculées par les conférences et marques exposantes sur  différents événements. Il existe des portails et sites dédiés aux événements pour à peu près tous les secteurs d’activité, du digital bien sûr, avec par exemple My Digital Week, aux cosmétiques en passant par les Drones civils.

Notre conseil est de rester en veille via “une règle de 3” :  Croiser 3 types d’expressions couvrant les Événements x Secteur x Calendrier, comme par exemple “Evénements”, “Salons”, “Conférences” associés à “Drone” ou “Digital”, et affinés potentiellement avec “Agenda”, “Calendrier”.

5. Monitorer les tendances larges

Revenons aux fondamentaux : une veille “Tendances” sur les réseaux sociaux couplée à votre thème de prédilection ou votre secteur d’activité reste un excellent moyen pour découvrir de nouveaux sujets et de nouvelle sources.
Un conseil :  comme dans toute démarche classique de veille sur le web et les réseaux sociaux, il convient de commencer par des concepts larges puis d’affiner par des mots clés plus précis, au fil des jours et semaines, vous permettant de circonscrire les résultats de votre collecte à des sujets qui correspondent plus précisément à vos centre d’intérêts. L’idéal : filtrer à posteriori vos flux de messages (tweets, posts Facebook, Instagram, articles) plutôt que de restreindre votre recherche dès le départ. Exemple : une veille “large” sur les tendances  marketing pourra vous apporter des insights sur l’automatisation du marketing, l’inbound marketing ou encore l’expérience client. Ne restreignez pas votre recherche sur l’un ou l’autre de ces 3 sujets, une veille tendance se doit de rester ouverte : filtrez plutôt tous vos messages à posteriori, une fois collectés, via les mots clés “automatisation/automation”, “experience client” etc…

Outil pour la veille Tendances
Filtrer à posteriori vos flux de veille Tendances pour ne pas trop restreindre votre scope de veille

La veille Tendances (ou veille Innovation) est une des plus larges en terme de scope. Si vous ne deviez retenir qu’une chose : la nécessité, une fois collectées quelques semaines de messages, de préciser vos axes de veille prioritaires. Commencez par 3 ou 4, pas plus, les thématiques de ce type de veille se développant de façon exponentielle au fur et à mesure des messages reçus. Pour cela, il convient de répondre à la question “Pour quoi“…réalisez-vous cette veille. Sinon, vous risquez d’échouer dans cette veille, faute de définition précise de vos besoins.

New Call-to-action

Laisser un commentaire